« Gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable », selon le ministre d’état à l’agriculture

Soumis par lawan le mar, 16/10/2018 - 12:58
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 16 Oct (ANP)-Le ministre d’état à l’agriculture Albadé Abouba appelle ses compatriotes à l’occasion de la célébration de la 38ème édition de la journée mondiale de l’Alimentation  à ‘’gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable’’.
Dans  son adresse , le ministre d’état indique «qu’ alors que la production alimentaire mondiale est largement suffisante pour assurer à tous une alimentation adéquate, une personne sur neuf dans le monde est touchée par l’insécurité alimentaire chronique soit  821 millions de personnes à travers le monde et que la tendance à la progression constatée est étroitement associée à l’augmentation des conflits , exacerbée par des chocs liées au climat , la sécheresse et d’autres facteurs qui menacent de réduire la production agricole et animale » ,a –t-il constaté .
Une tendance qui est possible de renverser dans les pays en développement si l’on parvient « à mobiliser la volonté politique nécessaire à la prise d’actions opportunes » estime le ministre d’état à l’agriculture.
Albadé Abouba souligne que «  Au Niger la journée mondiale de l’alimentation revêt en cette année un cachet particulier. Elle intervient en fin d’une campagne d’hivernage qui semble globalement répondre aux fortes attentes de la population .une campagne potentiellement excédentaire sur le plan pluviométrique et  de la production agro- Sylvo-pastorale, cette production ne peut à elle seule permettre l’atteinte de l’objectif de « faim zéro d’ici 2030 ».
« c’est pourquoi il est prévu  la généralisation et l’intensification des cultures irriguées sur l’ensemble du territoire à travers l’initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » en créant les conditions d’une pleine participation des populations à la production nationale, à l’amélioration de leurs revenus et à renforcer leurs capacités nationales de production Alimentaire,  d’approvisionnement, de résilience face aux crises et catastrophes » ,a –t-il ajouté  .
Le ministre d’état estime à 15 millions d’hectares cultivables au Niger dont 11 millions sont irrigables  et dispose environ 45 millions de têtes de bétail.
MHM / AIO/ANP/Octobre 2018  0068

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT