Le Ministre Kalla Ankouraou sur les chantiers inachevés de "Maradi Kolliya"

Soumis par lawan le mer, 16/10/2019 - 13:31
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 16 octobre (ANP) - Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankouraou, également président du Comité d’organisation de la fête tournante du 18 décembre 2015, dénommée "Maradi Kolliya", était, le mardi 15 octobre 2019, sur plusieurs chantiers de ce programme encore inachevés.
Cette visite vise à évaluer notamment le niveau de réalisation de certaines infrastructures : il s’agit de la Maison de la Radio dont une grande partie est aujourd’hui endommagée par l’action des termites et des intempéries, mais aussi le chantier de construction du siège du Conseil Régional et de l’arène de lutte traditionnelle.
En outre, le président du Comité d’organisation de "Maradi Kolliya" s’est aussi rendu au nouveau siège du gouvernorat et au trésor de Maradi, actuellement fonctionnels.
A l’issue de ces visites, le Ministre Kalla Ankouraou a indiqué cette inspection entre dans le cadre de l’évaluation pour savoir exactement ce qui reste pour la finition des chantiers. « Nous avons choisi des chantiers importants, des bâtiments administratifs. Certains chantiers sont terminés, d’autres non », a-t-il constaté. Toutefois, il a indiqué avoir eu l’impression que le chantier de construction de la Maison de la Radio est un chantier abandonné. « Il y a des dégâts qui sont en train de se produire. Nous allons approcher l’entreprise qui a en charge ce chantier pour faire le point et voir ce qu’il faut envisager pour que cet immeuble soit fini, car le matériel est là depuis quatre (4) ans », a-t-il fait savoir. 
Pour ce qui est du siège du Conseil Régional, les bureaux peuvent être opérationnels d’ici la fin de l’année, selon les promesses de l’entrepreneur.
Au niveau de l’arène de lutte, qui doit accueillir l’édition du sabre national de cette année, les travaux ont repris de plus bel. A Maradi, on espère leur finition avant la date butoir de cette édition. « L’entreprise nous semble très motivée et très engagée et nous fondons l’espoir que le délai consenti d’accord-parti va être respecté afin que le sabre national se tienne en fin d’année », a confié Kalla Hankouraou.
L’enveloppe prévue pour la réalisation du programme "Maradi Kolliya" était estiméé à 50 milliards de francs CFA mais la lenteur dans le décaissement au profit des entreprises explique que quatre (4) ans après, plusieurs chantiers restent encore inachevés, note-t-on.
AT/KPM/CA/ANP- 0091 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT