Fin de la session ordinaire pour l’année 2019 du Conseil Economique Social et Culturel (CESOC)

Soumis par lawan le mer, 30/10/2019 - 21:48
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 30 oct (ANP) – Le Président du Conseil Economique Social et Culturel (CESOC) Saley Saidou a présidé ce mercredi 30 octobre dans la salle de commission du Palais des congrès, la cérémonie de clôture de la deuxième session ordinaire du Conseil, au titre de l’année 2019.
Au terme de 15 jours qu’a duré  cette session, les Conseillers ont pu échanger sur la gestion des ressources humaines de la Fonction publique, la situation des unités industrielles du Niger, l’incivisme fiscal et comment combattre efficacement ce fléau.
Ils ont aussi échangé sur la lutte contre la fraude des hydrocarbures, la mendicité au Niger ainsi que sur les enjeux, défis  et  perspectives de la lutte traditionnelle.
Pour toutes ces thématiques, « des recommandations et résolutions pertinentes d’amélioration de la vie socio-économique et culturelle de notre peuple ont été formulées et contenues dans le rapport général de la session » a annoncé le Président du CESOC.
Parmi les activités de la session, il convient de noter les séances d’information qui ont porté sur le processus d’élaboration de la politique foncière rurale au Niger et la théorie de la bonne gouvernance.
Saley Saidou a indiqué que le CESOC vient de franchir une étape décisive de son évolution. « Notre institution s’est davantage professionnalisée et que les Conseillers que nous sommes avons démontré à suffisance la qualité de notre écoute des populations nigériennes ».
La situation de la rentrée scolaire et universitaire demeure une question majeure d’intérêt national. A ce sujet, dans son discours d’ouverture, Saley Saidou a lancé un appel pour une union sacrée de tous les nigériens sur cette question qui touche le devenir de la nation.
Compte tenu de l’importance et de la complexité de cette problématique, «notre institution a décidé de lancer un appel en direction du peuple nigérien tout entier » a indiqué le Président du Conseil économique social et culturel.
A l’occasion de cette session et conformément à la Constitution, le CESOC a été saisi par la Présidence de la République pour inscrire à son ordre du jour, des sujets d’intérêt national sur lesquels des recommandations étaient attendues.
« Nous osons espérer que cette marque de confiance des plus hautes autorités de l’Etat nous permettra de réaliser la plénitude des attributions qui nous sont dévolues par la Constitution de la République en son article lar154 » a enfin déclaré Saley Saidou.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence Ministre Chargé des Relations avec les institutions Barkai Issouf, des présidents des institutions de la république, du Gouverneur de la Région de Niamey Issaka Hassan Karanta et des ambassadeurs et représentants des Organisations Internationales et Agences de Coopération.
SML/CA/ANP- 00172 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT