Aller au contenu principal

Tahoua : Les acteurs régionaux dressent le bilan des 10 ans de mise en œuvre de  l'initiative 3N dans la région

Tahoua, 24 juin (ANP)-Le Président du conseil régional, M. Sani Nabirni a présidé, ce jeudi 24 juin 2021, la cérémonie d'ouverture des travaux du cadre régional de concertation sur le bilan des 10 ans de mise en œuvre de l'initiative 3N (Nigériens nourrissent les nigériens) dans la région.

Cette rencontre vise à faire la présentation du bilan de 10 ans de mise en œuvre des 3N, et ses perspectives, le lancement de l'exercice participatif d'élaboration du plan d'action 2021-2025 de cette initiative.

Elle vise également à faire l'introduction d'un nouveau concept "système alimentaire", nouveau focus de sécurité alimentaire des Nations Unies.

Dans son allocution à cette occasion, le président du conseil régional de Tahoua, M. Sani Nabirni a tout d'abord souhaité la chaleureuse bienvenue et un agréable séjour aux participants dans la Cité de l'Ader.

‘’La stratégie de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et le développement agricole (SANDAD) mise en œuvre par les autorités politiques, continuent à être l'une des principales préoccupations des autorités de la 7e République, en particulier celles du Président de la République, Mohamed Bazoum, et aussi du Premier Ministre qui lui a consacré une place de choix dans sa déclaration de politique générale à travers son intitulé Modernisation du monde rural’’ a déclaré Sani Nabirni.

Selon le président du conseil régional ‘’l'exécution des 12 programmes de la SANDAD au cours des deux quinquennats a permis au secteur rural d'enregistrer des résultats tangibles au bénéfice de nos laborieuses populations’’.

Il s'agit des réalisations dans plusieurs domaines d'activités agro-sylvo-pastorales et de pisciculture. ‘’Les résultats obtenus au cours de ces 10 années de mise en œuvre de l'initiative 3N dans la région de Tahoua s'inscrivent dans la droite ligne de l'objectif de parvenir à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations dans un proche horizon’’ a-t-il fait savoir.

‘’Ainsi l'État et ses partenaires doivent redoubler d'efforts pour atteindre ce noble objectif parce que les défis persistent malgré les moyens colossaux utilisés’’ a-t-il relevé.

Quant au Conseiller technique, M. Abouba Saidou a, au nom du Haut-commissaire à l'Initiative 3N, adressé ses sincères remerciements aux participants pour leur présence massive à cette importante rencontre du CRCA (Cadre régional de concertation des acteurs).

‘’En effet, la stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle et du développement agricole durable (SANDAD) ou l'Initiative 3N est définie jusqu'à l'horizon 2035 et son cadre stratégique est décliné en plans d'actions quinquennaux qui encadrent la mise en œuvre par les Ministères et administrations de mission de secteur’’ a précisé Abdou Saidou qui a rappelé que ‘’le programme des 3N repose sur une vision forte traduite dans les programmes de renaissance (Acte I,II,III) des plus hautes autorités nigériennes’’.

 Rappelons que le programme de la renaissance traduit l’engagement de l’ancien Président Issoufou Mahamadou, et aussi de Mohamed Bazoum Président de la République à ‘’rompre définitivement avec le cycle infernal de la faim et de la malnutrition au Niger, un engagement à faire en sorte que sécheresse ne rime plus avec famine au Niger.

‘’Le bilan de 10 ans de mise en œuvre des 3N qui a eu la particularité de prendre en compte les contributions des acteurs non-Étatiques a fait ressortir d'énormes progrès en matière de sécurité alimentaire au Niger’’ a-t-il ajouté.

Ainsi, a-t-il annoncé, tous les résultats obtenus ont déjà été soumis à l'appréciation du Président de la République, et ensuite font l'objet d'un partage avec le gouvernement.

En perspectives, ‘’les leçons et enseignements tirés des 10 ans de mise en œuvre contenus dans le bilan seront pris en compte dans le programme de Renaissance Acte III du Président de la République Mohamed Bazoum et la Déclaration de politique générale du Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou. Ils seront également les principaux supports pour l'élaboration du plan d'action 2021-2025’’ conclut le conseiller technique du Haut-commissaire aux 3N.

TSA/AS/ANP ANP 0164 juin 2021