Aller au contenu principal

Ouverture à Agadez du forum sur ‘’la paix, la sécurité et la cohésion sociale’’, sous la présidence du Chef de l’Etat  Mohamed Bazoum

Agadez, 30Juin (ANP) - Le Président de la République Mohamed Bazoum a présidé ce jeudi 30 juin 2022, dans l’amphithéâtre de l’Université d’Agadez, la cérémonie d’ouverture des assises d’un forum  organisé sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale.

L’objectif de cette rencontre de haut niveau  qui durera deux (2) jours  consiste à  identifier  et à  cerner les nouveaux défis sécuritaires  de la région et  projeter vers l’avenir.  A cette occasion les participants auront droit à des communications sur la situation sécuritaire de la région au cours des dix (10) derniers mois de l’année ainsi que des réalités vécues sur le terrain par les différents acteurs.

Au sortir de ce forum des recommandations seront formulées à l’endroit du Président de la République.

En ouvrant les travaux dudit forum ,  le Chef de l’Etat a rappelé qu’en 2011 lorsque se passaient les événements dont  nous nous souvenons  en Libye, les  analystes les plus perspicaces faisaient le pari et le  pronostic  d’une  grande  instabilité au Niger en particulier dans la zone du sahel de façon générale  et seul du fait des liens particuliers qui lient le Niger à la Libye, «  une grande déstabilisation en Libye dans le contexte de l’époque  et des risques qu’elle contenait étaient partis pour avoir un retentissement déstabilisateur dans la région  le Sahel » , a –t-il souligné .

le Chef de l’Etat d’ajouter que ceux qui ont fait le pari ont eu raison en partie parce que le Sahel a été déstabilisé et continu de l’être malheureusement, « mais ils ont eu raison seulement en partie parce que le Niger n’a pas été le pays le plus impacté par cette déstabilisation» et que si le Niger a tenu bon «  c’est parce que vous , ici à Agadez vous avez  tenu bon  et l’onde de choc a été amortie par votre volonté et votre engagement de faire en sorte que notre pays ne cède pas , et ainsi que notre pays n’a pas cédé », s’est-t-il réjoui .

l’hôte de la population d’Agadez  a par la suite fait comprendre  que «  personne n’aurait pu imaginer que nous vivrions un jour une telle insécurité dans la région  paisible de Torodi, de Say, de Tillabéry  de  Téra, d’Abala , Filingué  et Banibangou » , le Président de la République a par conséquent noté qu’on a  pas une seule caserne à la rive droite du fleuve Niger et aussi surtout l’espace qui nous sépare  avec les frontières avec le Burkina Faso .

Mohamed Bazoum d’annoncer qu’en revanche toute leur stratégie a été bâtit sur le postulat selon lequel  le danger  va venir du nord, et c’est pour cela la région d’Agadez  avait en dehors de Niamey  plus de la moitié des effectifs de l’armé  historiquement, et qu’aujourd’hui ses effectifs sont redéployés dans la région paisible naguère de Diffa, dans la région plus que paisible de  Tillabéry et même dans région de  Maradi.

Mohamed Bazoum d’expliquer que la biographie de la menace et sa cartographie ont totalement changé, le Nord est devenu paisible, «  c’est  le pouvoir de Dieu seulement qui peut expliquer cela, mais derrière cela, il y’a une volonté, il y’a un comportement, il y’a même une morale et une éthique, je voudrai par conséquent rendre  hommage aux  populations  d’Agadez ».

en outre , le Chef de l’Etat a fait savoir qu’Agadez n’en reste pas moins confronté à des problèmes qui ont pris de l’ampleur  et qui les  inquiète , « et c’est parce que  justement  nous sommes inquiets  que nous avons décidé d’organiser ce forum pour permettre à tous les responsables, tous les leaders, de la région d’Agadez et de l’Azawak entre lesquels il y’a un certain nombre de raisons évidentes,  afin que nous nous retrouvions ensemble , que nous réfléchissons ensemble, que nous cernions les problèmes qui nous menacent aujourd’hui et qui provoquent  les inquiétudes dont j’ai fait part et que nous envisagions des solutions que nous les formulions et que l’Etat sera chargé d’appliquer », a-t-il détaillé , avant de souligner que « Nous sommes convaincus  que ces menaces vous les connaissez bien, les acteurs de cette insécurité qui prend de l’ampleur, les acteurs de cette violence  qui commencent à nous inquiéter  qui est d’une forme différente  qui n’est pas du tout terroristes heureusement , mais quand bien  même  des formes de violences qui sont  inquiétantes, parce qu’elles perturbent la quiétude , elles empêchent l’essor économique de  la région, elles perturbent les activités économiques  , or nous ne devons pas accepter que nous  stagnions, que le potentiel économique d’Agadez ne soit pas valorisé ».

Le Chef de l’Etat de souligner  par la suite que le cours de l’Uranium est entrain de monter et que «  nous avons des sociétés qui s’y intéressent  et qui vont bientôt  heureusement pour nous au moment où Cominak est en train de fermer, nous aurons une société qui va s’implanter et qui aura les capacités de produire de l’uranium plus que n’en produisait   Cominak », a-t-il confié.

pour ce faire , le Président de mentionner qu’il  faut un minimum  de cadre de sécurité, et qu’ il y’a un potentiel minier encore  plus important qu’on l’imagine, un potentiel touristique, un potentiel  dans l’agriculture  «  aujourd’hui réfléchi avec le coût de l’énergie solaire et  les grandes  quantités  d’eau  que nous avons dans l’Irhazer,  nous sommes en état de pouvoir  mettre en valeur tout cet espace là et tout cela a besoin de sécurité », a-t-il poursuivi.

le Président Mohamed Bazoum a enfin  indiqué que l’objet de cette grande rencontre sur laquelle il  fonde l’espoir qu’ils  puissent totalement changer  la situation lorsqu’ils  auront  retenu les conclusions qui s’imposent  à eux  et « que l’or ne devienne pas une malédiction pour la région d’Agadez mais bien au contraire une aubaine et que le contexte soit favorable à l’épanouissement de cette région plutôt que nous laissions les choses êtres perturbées par des facteurs et  acteurs sur lesquels nous avons de capacités de prises réelles », a-t-il souhaité.

Auparavant plusieurs personnalités ont pris la parole à cette occasion, notamment le  maire de la commune urbaine d’Agadez M. Abdourahmane Touraoua qui a dans son mot de bienvenue souhaité que ce forum soit une occasion pour rayonner la paix , la sécurité et la cohésion sociale sur le Niger .  

Quant au président du conseil régional d’Agadez M. Mohamed Anacko, il a indique qu’’au cours de ce forum  un focus sera mis sur les ambassadeurs de la paix pour leurs bienveillances et leurs générosités dans la recherche de la paix  dans la région que le Président de la République a pu apprécier à sa juste valeur.

Mohamed Anacko de souhaiter qu’au sortir de cette rencontre  que  des recommandations fortes  soient formulées  à l’endroit de l’Etat. Il a  enfin appelé les populations à compter sur l’Etat pour assurer  leur sécurité.

Le gouverneur de la région d’Agadez M. Magagi Maman Dada a dans son adresse indiqué que  l’environnement de la région est caractérisé aujourd’hui  par une multitude de foyers de tensions, certaines  à connotation religieuse d’autres pour des besoins d’activités illicites. Le gouverneur de la région d’Agadez d’espérer  que cette rencontre se déroule dans la courtoisie requise, le respect et la discipline pour qu’ils puissent ensemble créer les conditions de stabilisation de leur espace pour amorcer le démarrage indispensable à l’épanouissement de chacun  et au développement économique  qui constitue leur espoir.

AIO/SML/ANP/226/Juin 2022