Aller au contenu principal

Niger : Ouverture à Niamey de la conférence annuelle des barreaux africains

Niamey, 4 Octobre (ANP)- Les associations des barreaux africains tiennent, depuis ce lundi 4 Octobre 2021, leur conférence annuelle à Niamey.

Cette rencontre qui se déroulera du 4 au 7 Octobre 2021,  est placée sous le thème de ‘’la bonne gouvernance, comme facteur d’atténuation  des conflits en Afrique : rôle et contribution des barreaux’’.

 Mais de façon spécifique, les sous-thèmes qui seront développés sont entre autres: les élections transparentes, lutte contre le terrorisme, notamment les réponses juridiques au terrorisme, le fonctionnement de la Cour de justice de la CEDEAO.

 C’est le Président de la République du Niger M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie d’ouverture de la conférence, pour qui le thème choisi  est ‘’un sujet important’’, dans la mesure où la bonne gouvernance ‘’commande d’ouvrer inlassablement  pour le renforcement  des institutions  républicaines’’.

Aussi, a poursuivi  le Chef de l’Etat nigérien, ‘’les carences  en matières  de gouvernance  sont génératrices de crises  et conflits. Or, la bonne gouvernance,  c’est  avant tout  une justice  pour tous,  rendue  dans la célérité, l’efficacité, la transparence et l’équité’’.

‘’C’est  conscient  de cette réalité que  j’ai inscrit au cœur  de mon  engagement  politique, la lutte  contre l’impunité  et la corruption,  comme  moyenne  de renforcement  de  la  bonne  gouvernance  et de l’Etat  de  droit  au Niger’’ a indiqué le dirigeant nigérien, avant d’ajouter que ‘’dans  notre démarche,  les barreaux  jouent un rôle important dans  l’édification  de l’Etat  de droit  à travers  le renforcement  de l’appareil  judiciaire, dans toutes ses composantes’’.

Mohamed Bazoum a, par ailleurs,  exhorté  ‘’fortement  les juges, les avocats, les huissiers, les greffiers, les greffiers (…)  au respect  scrupuleux  des textes et procédures et à résister aux tentations  et autres dérives  qui déshonorent  leurs différentes professions’’.  

 Selon le Bâtonnier à l’Ordre des avocats du Niger, Me Boubacar Oumarou Yayé, c’est la première fois que l’association des barreaux  africain tient sa conférence annuelle à Niamey, mais aussi la première fois dans un pays francophone depuis 1997, date à laquelle elle s’est tenue à Abidjan en Côte D’ivoire.

Selon le Chef du barreau nigérien, ‘’les pays africains  connaissent plusieurs maux, comme les crises politiques et les conflits. Mais tous ces maux sont entretenus par la mal gouvernance’’.

C’est pour apporter sa contribution à l’atténuation de ces maux que ‘’l’association des barreaux africains, dont l’un des objectifs est de promouvoir l’Etat de droit, a  choisi le thème de ce congrès afin de susciter les échanges entre les avocats et les professionnels du droit sur la nécessité de la bonne gouvernance sur le continent’’ a noté Me Boubacar Oumarou Yayé.

‘’De notre point de vue, la solution à tous les maux et les multiples défis  du continent passe nécessairement par  l’instauration d’une culture de la bonne gouvernance’’ a-t-il commenté.

Le Président de l’association des barreaux africains,  Me Hannibal Uwaifo Esq  a  invité ses confrères et consœurs à des  réflexions profondes durant  tout le déroulement de cette assemblée afin que les conclusions qui en sortiront puissent inspirer les dirigeants africains à une culture de bonne gouvernance plus soutenue sur le continent africain.

 MSB/AS/ANP 0028 Octobre 2021.