Aller au contenu principal

Niger : Le Président de la République préside la cérémonie officielle d’ouverture de la conférence annuelle des Barreaux Africains

Niamey, 4 octobre(ANP)-Le Président de la République, Mohamed Bazoum a présidé, ce lundi 4 octobre 2021 au Centre International de Conférence Mahatma Gandhi de Niamey, la cérémonie d’ouverture officielle de la Conférence Annuelle de l’Association des Barreaux Africains (AFBA) sous le thème ’’la bonne gouvernance comme facteur d’atténuation des crises et conflits en Afrique, Rôle et contribution des barreaux’’. 

Dans son discours d’ouverture, le Président de la République Mohamed Bazoum a tout d’abord souhaité la chaleureuse bienvenue à tous les participants à cette rencontre tout en se réjouissant du fait que ‘’le Niger accueille les éminents acteurs et experts du Barreau et de la justice pour des réflexions sur des sujets d’intérêt pour le continent africain’’.

‘’Je note que la présente édition de cette conférence se penchera sur le thème de la bonne gouvernance comme facteur d’atténuation des conflits armés en Afrique et notamment sur le rôle et la contribution des Barreaux dans la bonne gouvernance et c’est assurément un sujet important dont les conclusions contribueront, je n’en doute pas, à l’adoption de politiques publiques marquées au sceau de la bonne gouvernance’’ a déclaré Mohamed Bazoum.

En effet, a-t-il fait savoir, ’’la solution aux différentes crises qui obèrent les efforts de développement économique et social de nos Etats passe par l’instauration de démocratie solide, dynamique, fondée sur des textes non malléables à souhait’’ soulignant que ‘’la bonne gouvernance qui est une exigence démocratique nous commande d’œuvrer inlassablement pour le renforcement des institutions républicaines’’.

Selon lui, ‘’les carences en matière de gouvernance sont génératrices de crises et conflits, or la bonne gouvernance, c’est avant tout une justice pour tous, rendue dans la célérité, l’efficacité, la transparence et l’équité’’.

‘’C’est conscient de cette réalité que j’ai inscrit, au cœur de mon engagement politique, la lutte contre l’impunité et la corruption comme moyen de renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit au Niger’’ a-t-il rappelé indiquant que’’ dans cette démarche les barreaux jouent un rôle important dans l’édification de l’Etat de droit à travers le renforcement de l’appareil judicaire dans toutes ses composantes’’.

Le Président de la République a saisi également de cette occasion pour exhorter fortement ‘’les juges, les avocats, les huissiers, les greffiers, et tous les acteurs et animateurs de l’appareil judicaire au Niger et en Afrique, au respect scrupuleux des textes et procédures et à résister aux tentations et autres dérives qui déshonorent leurs différentes professions’’.

‘’Apres 60 ans d’indépendance, le Niger a vécu sa première alternance démocratique avec une passation pacifique de pouvoir entre les deux Présidents de la République élus au suffrage universel’’ a-t-il noté soulignant que ’’le Niger s’est engagé, sous les impulsions clairvoyantes notamment du président Issoufou Mahamadou dans le sens d’une démocratie véritable, fondée sur l’alternance avec des institutions fortes et fonctionnelles’’.

Le Président Mohamed Bazoum a, à cette occasion salué et approuvé ‘’la décision du comité exécutif de l’association de distinguer des anciens Chefs d’Etats africains pour leur leadership en matière de bonne gouvernance à l’occasion de cette conférence’’.

‘’Je félicite vivement les nominés que sont les Présidents Ernest Bai Koroma ; Goodluck Jonathan et Issoufou Mahamadou’’ a-t-il déclaré.

Le Président Mohamed Bazoum a également indiqué que les thèmes qui seront abordés au cours de cette conférence, notamment ceux relatifs à ‘’l’accès à la justice, aux irrégularités électorales, à la lutte contre le terrorisme, aux défis de l’immigration illégale et à la criminalité transnationale organisée sont très importants’’.

Ces thèmes, a-t-il laissé entendre, touchent à ‘’des questions essentielles qui figurent au rang des priorités de mon programme politique’’.

‘’Je serai par conséquent attentif aux conclusions de cette conférence’’ a conclu le Président de la République.

AAM/AS/ANP 0027 octobre 2021