Aller au contenu principal

Les travaux du programme Maradi kolliya reprennent de plus bel

Maradi, 04 septembre (ANP)-Mis en place dans le cadre de la fête tournante de 18 décembre, le programme Maradi Kolliya, qui consistait à doter la ville de Maradi de plusieurs infrastructures, vient de redémarrer avec des travaux de voirie et de bitume des grandes artères de la ville. 

C’est pour s’enquérir de la reprise de ces travaux et se rendre compte de leur niveau d’avancement  que le Gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou s’est rendu sur les différents  chantiers déjà en cours.

Pour les routes, il s’agit du bitumage de 24,8 km de route dans la ville de Maradi dont 11,66 km de travaux neufs et 13,15 de réhabilitation. Il est prévu la construction de 22.000 ml de caniveau en béton armé, des murs de clôture pour école sur 900 ml et de l’éclairage public avec lampadaires solaires tout au long des 24,8 km de route à bitumer.

Ces travaux sont exécutés par l’entreprise chinoise CGC OVERSEAS CONSTRUCTION GROUP CO, LTD pour un  montant de 13.129.718.544 FCFA, Hors Taxe, dans  un délai global de 12 mois, sous le contrôle de TECHNI CONSULT.

A l’issue de cette visite, le gouverneur de la région de Maradi a profité apporté certaines précisions sur ce programme et  lancé un appel à la population.

Il a indiqué qu’il y a eu beaucoup de critiques sur la fête tournante de 18 décembre que Maradi a abritée,  qui est pourtant un programme qui regorge d’infrastructures à réaliser à court terme et d’autres à moyen terme. Et c’est le cas de la voierie urbaine.

Par rapport à la situation de la voie principale aussi, beaucoup de choses ont été dites.

‘’Nous avons dit à la population que la dégradation de cette voie va être rattrapée. Du fait que cette voie relève d’un marché qui a été confié à une entreprise, il n’y a qu’elle qui puisse toucher cette route. Et c’est ce qui est en train d’être fait aujourd’hui’’ a-t-il averti.

Il a indiqué que bien d’autres chantiers tels que ceux de  l’Académie des Arts, la cité de 18 décembre, la Maison des Jeunes, les 32 duplexes ont repris.

‘’L’Etat a suffisamment investi de l’argent dans ces chantiers. Il ne va pas laisser tomber les investissements déjà réalisés souvent à plus de 50%’’ a-t-il fait savoir.

Le gouverneur de la région de Maradi a aussi évoqué le projet PGRDCU qui est en train de programmer des travaux dans la ville de Maradi et le projet du chemin de fer Kano-Katsina-Maradi qui projette la construction de deux gares, l’une à Angoual Mata, dans la Commune de Djirataoua et la seconde qui sera implantée juste à côté de la compagnie militaire.

Le gouverneur Zakaria Oumarou a, enfin, demandé à la population riveraine de ces travaux de ‘’faire diligence à l’entreprise afin qu’il n’y ait pas d’entrave dans ces travaux’’.

AT/AS/ANP 028 Septembre 2021