Aller au contenu principal

Lancement officiel de la caravane d’audiences foraines  dans  la Commune de Hamdara par la CNDH

Zinder,  09 Août (ANP) - La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a procédé lundi 8 août 2022 au lancement officiel  d’audiences foraines  dans la Commune rurale de Hamdara dans le département de  Mirriah, (60 km au Sud-Est  de Zinder).

La cérémonie était  présidée  par le  Commissaire national aux droits de l’homme, Mahamadou Zety Maïga, en présence des autorités administratives et coutumières  et un public venu nombreux.

Cette activité s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet État Civil  «  pour les enfants francophones reconnus et détenteurs de leurs actes de naissance».

Dans son intervention, le Commissaire national aux Droits de l’Homme a déclaré  qu’au cours des deux dernières années de mobilisation  autour  de l’état civil dans la région de Zinder, il a été délivré plus de 24. 270 actes d’état civil,  formé 170 préposés aux écritures et de sensibiliser  environ 150 personnes relais notamment les chefs traditionnels et religieux relevant de 131 villages des sept Communes de la région de Zinder.

Ce projet a-t-il dit  ‘’poursuivra ses activités au cours de cette année dans la région de Zinder pour toucher les Communes de Hamdara, Dungass, Ichirnawa, Yaouri et Tirmini.’’

La tenue de ces audiences foraines s’articule autour de quatre axes majeurs : le remplissage des cahiers de jugement déclaratif, le contrôle, l’authentification et la signature des jugements déclaratifs. Il y a aussi la transcription des jugements déclaratifs sur les registres d’actes (agents d’état civil et préposés aux écritures), la signature des actes par l’Officier d'État civil (le Maire) suivi de la remise immédiate desdits actes aux bénéficiaires.

La caravane  d’audiences foraines de Hamadara,  a précisé Mahamadou Zéty Maiga, constitue le ‘’premier cycle du projet au titre de l’année 2022 prévu pour couvrir 15 villages qui seront retenus par la Direction Régionale de l’Etat civil de Zinder’’.

Il a invité les populations, particulièrement les ‘’parents à faire enregistrer leurs enfants en vue de leur permettre de jouir du droit de l’être humain ‘’ avant d’adresser ses remerciements à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour son appui technique  et financier depuis 2020 dans la mise en œuvre de ce projet salutaire pour les bénéficiaires‘’.  

 

Selon la représentante de la Chambre Nationale des Notaires du Niger, Maitre Hachimou Djamila Moussa, le projet interviendra avec un objectif  de toucher 21.000 actes à délivrer.

Son Institution a-t-elle ajouté  a ‘’apporté son appui juridique et financier à plus de 350 familles afin de leur permettre de participer  effectivement aux opérations d’audiences foraines dans les Communes d’intervention.’’

La préfète du département de Mirriah, Mme Issoufou Baraka s’est réjouie  de la tenue de ces audiences foraines  avant de lancer un  vibrant appel aux populations pour  participer massivement à cette activité, notamment sur l’importance de l’acte d'État civil.

Elle a salué l’engagement des autorités de la 7e  République et l’ensemble des partenaires qui interviennent dans ce domaine en  apportant  leur modeste contribution pour soulager les populations de Hamdara à l’obtention des pièces d’Etat civil au profit de  leurs progénitures.  

SY/YMO/SML/ANP/057/Août 2022