Aller au contenu principal

La construction de l’Echangeur Ali Saïbou permettra d’optimiser l’utilisation de la voie express, selon le Ministre des Finances

NIAMEY, 27 Janvier (ANP) - La construction du 4ème Echangeur de Niamey, dénommé Ali Saïbou du nom du défunt Président du Niger (du 10 novembre 1987 au 27 mars 1993 et décédé le 31 octobre 2011), permettra d’optimiser l’utilisation de la voie express reliant l’Aéroport au Centre-ville de Niamey et de désengorger ce carrefour, a indiqué le Ministre des Finances et Ministre de l’Equipement par intérim, M. Mamadou Diop.

Les travaux de construction de cette infrastructure, note-t-on, ont été lancés ce mercredi 27 janvier 2021 par le Président de la République Issoufou Mahamadou au niveau du Rond-point des armées, sur la route de l’Aéroport.

Selon le Ministre des Finances et Ministre de l’Equipement par intérim, « cet important ouvrage est composé de deux (2) viaducs de béton armée, un ouvrage de transfert en béton armé, et un béton armé d’accès à l’ouvrage de transfert et quatre (4) rampes en terre armée d’accès aux viaducs ».

S’adressant au Président de la République, le Ministre Mamadou Diop l’a remercié pour la bonne mise en œuvre des Programmes de Renaissance 1 et 2 et du Programme "Niamey Nyala" destiné à faire de Niamey une ville moderne, soulignant qu’au cours des dix dernières années, la ville de Niamey a été dotée de divers infrastructures aéroportuaire, routière, hôtelière, des immeubles administratifs et des salles de conférence modernes, etc.

Le Ministre de l’Equipement a ensuite déclaré que « la construction de l’échangeur du rond-point des armées contribuera également à la poursuite de la métamorphose de la ville de Niamey dont la transformation ne cesse d’émerveiller  tous les visiteurs de la capitale », en plus « d’optimiser l’utilisation de la voie express et de désengorger ce carrefour, l’un des principaux de la ville de Niamey ».

Cet projet, note-t-on, est financé sur fonds propres de l’Etat du Niger et sera exécuté par l’entreprise SOGEA Satom pour un montant de 30 milliards 871 millions 086 milles 400 Francs CFA sur un délai contractuel de 26 mois.

Prévue dans le cadre du Programme "Niamey Nyala", la construction de cet échangeur fait suite à ceux construits sur le Boulevard Mali Béro, à la Place des Martyrs et qui porte le même nom et sur le Boulevard de l’Indépendance ou "Echangeur Diori Hamani" en hommage au premier Président du Niger (1960-1974).

AAM/KPM/ANP-101 Janvier 2021