Aller au contenu principal

Cure salée 2021 : Effervescence autour de l’arrivée du Président de la République Bazoum Mohamed

INGALL, 16 sept (ANP) - Evénement annuel très important pour les éleveurs Peuls et Touaregs des régions d’Agadez et de Tahoua, la Cure Salée, qui est à sa 56ème édition, est une occasion de grandes retrouvailles pour les éleveurs et leurs bétails, qui se rassemblent pour "célébrer" ensemble le retour du "pâturage".

La particularité de l’édition de cette année 2021 reste la participation du Président de la République Mohamed Bazoum, qui est attendu à Ingall pour apporter son soutien et son encouragement aux éleveurs du pays présents à ce grand rendez-vous qui a également une grande portée culturelle.

Avant l’arrivée du Chef de l’Etat, toute la Commune d’Ingall est en effervescence. Le site dédié à la cérémonie de la grande fantasia est bien aménagé par les responsables de la commune rurale, les organisateurs ainsi que les membres du ministère de l’Elevage. Cette fantasia ayant déjà débuté avec les simulations des âniers et chameliers au son du "Tendé". 

Les sites d’hébergement des hôtes préparés, des dizaines de tentes décorées aux couleurs de la région d’accueil et destinées aux visiteurs sont installées, des restaurants improvisés ainsi que des marchés spontanés pour la circonstance se dressent au fur et à mesure que les invités arrivent.

Les marchés de la commune sont en pleine ébullition, alors que les conducteurs des taxis-motos multiplient les aller-retour pour le transport des étrangers.

Ce qui saute le plus aux yeux chez les populations de cette commune d’Ingall, c’est leur réjouissance autour l’arrivée du Président de la République. Toutes les personnes interrogées estiment que cette visite du Président Bazoum Mohamed est un signal fort de relance de cette fête annuelle qui a manqué depuis longtemps la présence d’un Président de la République. Mais également du fait du coup qu’elle a subi à la dernière édition organisée en période de Covid-19, avec toutes les restrictions prévues dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.  

La Cure Salée, note-t-on, se tient à la fin de la saison des pluies, au moment où l’herbe est abondante dans le Sahel et répartie sur de grandes distances. Les éleveurs guident leurs troupeaux à travers de nombreux pâturages dans une transhumance de 300 à 400 km pendant 2 à 3 mois.

Au cours de ce périple, à la mi-septembre, tous les troupeaux convergent vers la ville d’Ingall (au nord) pour se réunir dans les pâturages riches en sel minéraux de la plaine de l’Irazer, « très  essentiel pour les animaux, qui  leur procurent de l’embonpoint », selon le vice-maire de la commune d’Ingall, Ahmed Moussa.

Située à 160 km à l’ouest de la ville d'Agadez, cette petite ville de 11 000 habitants est à la confluence des sables du sud (Tadarast) et des argiles du Nord (Ighazer). La ville est située à la pointe ouest des falaises de Tiguidit qui marquent cette séparation géologique. C'est le lieu de la plus grande transhumance du Niger dite "Cure salée" qui voit chaque année, durant la saison des pluies, d’immenses troupeaux remonter vers les pâturages et sources salées du nord d'In Gall, sur les argiles de l’Ighazer.

A cette édition 2021, apprend-on, il est annoncé la participation de plusieurs délégations étrangères, notamment celles de l’Algérie, de la Mauritanie et du Mali.

SML/KPM/ANP-112 Septembre 2021