Aller au contenu principal

Conférence de l’Association des Barreaux africains à Niamey : Fin des assises sur une note de satisfaction

NIAMEY, 7 oct (ANP) – Le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Niger, Maître Boubacar Oumarou a présidé, ce jeudi 7 octobre 2021 au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des assises de la conférence de l’Association des Barreaux Africains.

Ces assises, placées sous le Thème central de ‘’gouvernance responsable comme facteur d’atténuation des crises et conflits en Afrique, rôle et contribution des Barreaux’’, ont pris fin sur une note de satisfaction.

La conférence a enregistré la participation d’éminentes personnalités civiles et militaires venues d’horizons divers. Les thématiques développées dans 15 panels ont porté sur la sécurité, le terrorisme, les conflits, et les modes alternatifs de règlement de litiges.

Au terme donc de ces assises, la conférence, l’Association des Barreaux Africains a tenu à remercier d'abord le conférencier principal, Dr Goodluck Jonathan, ancien Président de la République Fédérale du Nigéria, les invités spéciaux et les personnes ressources ‘’pour leurs inestimables contributions’’ à cette conférence.

Elle s’est, ensuite, inquiétée de la détérioration du climat sociopolitique et économique de certains Etats de l’Afrique conduisant souvent à des conflits, elle a aussi noté avec un profond regret la résurgence des coups d’Etat militaires et institutionnels en Afrique.

La conférence s’est également inquiétée de l’augmentation des foyers d’insécurité en Afrique causés principalement par la criminalité transnationale organisée, et du non-respect des décisions des cours de justice régionales et continentales.

En clôturant ces assises, Me Boubacar Oumarou a félicité les participants ‘’pour ‘’les intenses travaux que vous avez eus tous ces quatre jours autour des quinze panels articulés autour d’un certain nombre de thèmes d’actualité et qui sont d’un intérêt tout particulier pour l’ensemble des Etats de notre continent’’.

‘’C’est réellement une grande marque de soutien et d’estime que les confrères ont témoigné à notre endroit en venant partager leurs expériences, et c’est dire par là que le chemin que j’ai tracé en décidant d’accueillir la conférence dans un pays francophone est en marche’’.

Le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats a terminé en espérant que  ‘’dans les éditions à venir, un autre pays francophone nous emboîtera le pas  afin que les pays francophones retrouvent la place qu’ils méritent au sein de cette association continentale’’.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Président de l’Association du Barreau Africain, Hannibal Egbe Uwaifo.

SML/AS/ANP 0052 octobre 2021