Aller au contenu principal

CEDEAO : Le budget général consolidé de l’institution adopté par le parlement de la communauté

Niamey, 15 jan (ANP)-Les députés du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont examiné et adopté, ce vendredi 15 janvier 2021, le budget général consolidé de l’institution communautaire.

Arrêté en recettes et en dépenses à 398.044.626 UC, le budget 2021 de la CEDEAO a enregistré une augmentation de 6,5% par rapport au budget consolidé et approuvé de l'exercice 2020.

Pour 2021, le budget de la CEDEAO sera alimenté, selon le rapport, par les prélèvements communautaires pour 185.739.379 unités de compte, les réserves pour 20.084.507 unités de compte, les arriérés au titre du produit du prélèvement communautaire, quant à eux, financeront ce budget à hauteur de 75.894.454 UC.

Les arriérés de contribution et les autres recettes contribueront respectivement pour 1.768.710 UC et 350.194 UC au budget consolidé de la CEDEAO.

Des financements extérieurs de l’ordre de 114.207.382 UC sont également attendus dans le cadre du renflouement de ce budget.

Les dépenses programmées pour l’exercice 2021 de l’institution communautaire seront, quant à elles,  réalisées dans le cadre du fonctionnement et des missions des institutions de la CEDEAO pour une enveloppe de 319.316.490 UC, des obligations statutaires pour 11.711.966 UC, 36.702.319 UC seront injectés dans le financement de programmes spéciaux, des Etats membres, et enfin 30.313.851 UC seront utilisés pour la paix et la sécurité dans la sous région ouest africaine. 

Le rapport relève, cependant, que l’exécution du budget 2020 a été caractérisée par des difficultés dans tous les pays membres liées aux conséquences de la pandémie de la COVID-19 dont les effets ont impacté tous les secteurs de la vie socioéconomique des Etats et même au niveau international.

En effet, explique le rapport sur le budget, la survenue de la COVID-19 a occasionné ‘’des restrictions de circulation et fermetures des frontières des Etats membres. Cela a fortement affecté les taux d’exécution des programmes de la Communauté’’.

Ceci a amené l’Institution à revoir ses prévisions budgétaires au cours de l’année 2020 dont le budget initial fixé à 399.499.261 UC a été revu à la baisse de -6,5%, soit à 373.656.465 UC.

Au même moment, ‘’sur 1398 activités au titre de 130 grands programmes pour l’ensemble des Institutions de la Communauté, il a été réalisé, au 30 septembre 2020, seulement 174 activités. Le reste des activités est à divers niveaux d’exécution’’ souligne le rapport du budget 2021 de la CEDEAO.

Cette session qui se tient virtuellement est ouverte le 13 janvier 2021 et clôturera ses travaux le 19 du même mois, rappelle-t-on.

AS/ANP janvier 2021