Aller au contenu principal

1799 sur 1832 villages agricoles de la région de Tahoua ont effectué les semis à la 2ème décade de juillet

Tahoua, 21 juil (ANP)- A la deuxième décade du mois de juillet 2021, ce sont quelque 1799 sur 1832 villages agricoles de la région de Tahoua qui ont effectué les semis, selon le directeur régional de l’agriculture de Tahoua, Monsieur Harouna Zodi.

La deuxième décade du mois juillet est marquée par des activités pluvio-orageuses dans la région de Tahoua qui ont permis la poursuite des semis au niveau de 646 villages.

Ainsi, la région enregistre un total de  1799 villages ayant  effectué les semis sur les 1832 villages que compte la région de Tahoua soit  un taux de  98,1% ; comparativement en 2020 et à la même période où tous les villages agricoles ont effectué les semis.

Il faut noter que courant  la deuxième décade du mois de juillet, dix (10) départements sur les 13 que compte la région de Tahoua ont bouclé le semis de mil, soit 100%. Un total de 33 villages sans semis au niveau de 3 départements dont 29 villages à Tchintabaraden, 2 villages à Abalak et 2 villages de Tillia.

Les stades de culture (Mil et sorgho) varient de  66 % de levée, 29%de levée avancée et  5 % de tallage.

L’Etat et les partenaires ont placé pour la campagne en cours 494,5425 tonnes de semences, toutes catégories confondues, dont 280,493 tonnes du mil, 136,295 tonnes de sorgho, 67,092 tonnes de Niébé, 9,138 tonnes de maïs et 1,425t de riz et 42200 sachets de fongicides pour la Région de Tahoua.

La situation phytosanitaire, quant à elle, a été marquée par une infestation de thrips sur le sorgho au stade de levée au niveau des villages de Kollé et Kaba dans le département de Madaoua. On estime les superficies prospectées à 62 ha (dont 32ha à Kollé et 30 ha à Kaba).  Les traitements sont en cours. 

La situation alimentaire est marquée par une légère  hausse de prix des produits alimentaires, le mil, le sorgho, maïs et le niébé par rapport à la décade précédente de (0,6 % à 4%) et une légère baisse de -0,8%, pour le riz  et la farine de blé est constante.

De même pour la Variation par rapport à la même décade 2020, hausse de (0,4 % à 56,4%) pour le mil, sorgho, le riz, le mai et le niébé.

Pour la  Variation des prix  moyenne des céréales  de la première décade de juillet 2021  par rapport à la moyenne quinquennale, la hausse de (0,8% à 33,0%) pour le mil, le sorgho, le riz, le mai et le niébé et une légère baisse de -0,8% pour le prix de la farine de Blé comparer aux 5 dernières années.

TSA/AS/ANP juillet 2021