Aller au contenu principal

Tahoua : Les journalistes outillés sur les techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d'insécurité

Tahoua,9 Nov (ANP)-Les travaux de l'atelier de formation des journalistes sur les techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d'insécurité ont pris fin dans l’après-midi du dimanche 7 novembre 2021.

Durant deux jours les journalistes des régions d'Agadez et Tahoua ont été outillés sur les techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d’insécurité.

Cette session de formation a permis de  renforcer les capacités des journalistes sur les défis à relever sur l'effectivité des droits humains dans un contexte d'insécurité.

Dans son allocution de clôture, le rapporteur général de la CNDH a, au nom du président de la Commission Maty Elhadji Moussa, remercié les conférenciers qui ont permis de comprendre les différentes thématiques, tous les participants à cet atelier et enfin la  Délégation de l'Union Européenne au Niger pour son appui financier et technique.

‘’En acceptant de financer cette activité, la valeur ajoutée est que vous contribuez à juguler les problèmes d'insécurité dans les zones en conflits’’ a-t-il déclaré à l'endroit de la délégation européenne.

Enfin, le rapporteur a pris l'engagement de transmettre fidèlement les recommandations à qui de droit.

Les participants à l'atelier ont formulé des recommandations. Il s'agit entre autres de faciliter l'accès aux sources d'information aux journalistes auprès des autorités concernées par les questions sécuritaires, à la CNDH de multiplier ce genre de formation à l'intention des journalistes, particulièrement ceux des radios communautaires, de vulgariser en langues nationales les instruments juridiques nationaux et internationaux sur les droits de l'homme, d'entreprendre des caravanes de sensibilisation sur toute l'étendue du territoire national afin de faire connaître la commission, de  multiplier les formations des journalistes sur les thématiques de paix et d'éducation aux droits humains, de créer des antennes au niveau des départements pour la sensibilisation des populations rurales sur leurs droits et devoirs.

Enfin, les participants ont adressé une motion de remerciements à la CNDH et à la Délégation de l'Union Européenne.

TSA/AS/ANP   0058 novembre 2021