Aller au contenu principal

Tahoua : Les journalistes à l’école des techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d'insécurité

Tahoua, 6 Nov(ANP)-La Commission nationale des droits humains (CNDH) organise, ce samedi 6 novembre 2021, un atelier de formation des journalistes de la presse publique et privée sur les techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d'insécurité à la salle des réunions du projet Prodaf-Tahoua.

Cette session de formation de deux jours regroupe 25 journalistes de la presse publique et privée venus des régions d'Agadez et Tahoua.

Elle vise à renforcer les capacités des journalistes sur les défis à relever sur l'effectivité des droits humains dans un contexte d'insécurité et s'inscrit dans le cadre du projet intitulé "Appui aux défenseurs des droits humains (ADDH), fruit du partenariat entre la commission nationale des droits humains (CNDH) et la délégation de l'Union Européenne au Niger.

Dans son allocution à cette occasion, le rapporteur général de la CNDH, M. Insa Garba Saidou a tout d'abord adressé ses sincères remerciements aux participants pour avoir répondu à cette invitation.

‘’Ainsi, après Maradi et Tillabéri, c'est le tour de Tahoua d'abriter ce 6 novembre 2021 cette session de formation destinée aux journalistes de la presse publique et privée des régions d'Agadez et de Tahoua autour d'une thématique d'une importance capitale pour les professionnels des médias que vous êtes’’ a-t-il déclaré.

‘’L'atelier de ce matin portera sur une thématique d'actualité puisqu'il s'agit des techniques de collecte et de traitement de l'information en rapport avec les droits humains dans un contexte d'insécurité’’ a-t-il poursuivi avant de préciser que ‘’le choix de ce thème n'est pas fortuit’’.

‘’Depuis quelques années, notre pays fait face à une crise sécuritaire dans certaines régions dont la région hôte’’ a-t-il rappelé tout en expliquant que ‘’cette situation est un défi pour les journalistes tenus de relayer la bonne information tout en respectant la dignité humaine dans cette mission’’.

‘’Consciente que le traitement de l'information dans un tel contexte est sensible, il est un devoir pour la CNDH d'accompagner les professionnels des médias, à ne faire prévaloir que l'intérêt de la Nation sur un sujet aussi délicat’’ a-t-il souligné avant d'ajouter que ‘’lorsqu'on donne une information, on doit faire prévaloir l'intérêt général et se demander d'abord si elle sert le terrorisme ou les populations victimes’’.

Enfin, Monsieur Insa Garba Saidou a exhorté les participants à être assidus et attentifs par rapport aux modules qui leur seront présentés. Il a, enfin, adressé ses vifs  remerciements à la Délégation de l'Union Européenne au Niger pour son appui technique et financier qui a permis la tenue de la présente rencontre.

TSA/AS/ANP novembre 2021