Aller au contenu principal

Tahoua : La représentante résidente de la banque mondiale rencontre les partenaires au développement et les OSC

Tahoua,6 Nov ( ANP)-La représentante résidente de la banque mondiale au Niger, Mme Joëlle Dehasse a rencontré, le vendredi 5 novembre 2021 en présence du gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa, les partenaires au développement et les organisations de la société civile.

Au cours de cette rencontre d'échanges, la représentante résidente de la banque mondiale a tout d'abord adressé ses sincères remerciements aux participants avant d'indiquer que ‘’cette visite concerne deux régions Tahoua et Agadez, et qu’elles se situent dans le cadre de la revue à mi-parcours des programmes de la banque mondiale.

Cependant, ‘’avec la pandémie de la covid-19, la Banque a pu retarder cette évaluation’’ a-t-elle précisé.

‘’Nous avons eu la chance de visiter les projets PEAMU dans la ville de Tahoua, PASEC à Illela, Filets sociaux à Kalfou et le projet Pariis au niveau du village de Founkoye’’ a-t-elle ajouté.

‘’Cette séance d'échanges constitue la dernière étape, vous pouvez poser librement vos questions sur le programme de la banque’’ a-t-elle lancé à l’endroit des participants à cette réunion.

La représentante résidente de la banque mondiale a aussi saisi l’occasion pour dévoiler les grands axes stratégiques de la banque qui sont ‘’le développement rural, le développement humain, la gouvernance, et le secteur privé et la création d'emploi’’.

Il y'a, en effet, 15 projets qui interviennent dans la région de Tahoua pour améliorer les conditions de vie de la population, selon la représentante de la banque mondiale au Niger qui a ajouté que ‘’tous ces financements représentent plus de 17 milliards de FCFA’’.

‘’Sur la base des échanges avec les bénéficiaires, les projets sont assez satisfaisants’’ a-t-elle relevé tout en indiquant qu'il y'a ‘’le retard et des contraintes au démarrage de projets’’. ‘’Comment la banque et le gouvernement peuvent trouver une solution à ce problème’’ s’est-t-elle interrogée.

‘’Le Niger a eu accès à beaucoup de financements très importants et la banque a créé un guichet pour les pays qui sont frappés par l'insécurité’’ a-t-elle fait savoir.

Quant au gouverneur de la région, il a énuméré toutes les préoccupations du pays notamment ‘’l'alimentation, la santé, l'éducation, l'hydraulique, la sécurité et la gouvernance dans tous ces domaines’’,

‘’On a besoin de l'appui, sans oublier le programme de l'Initiative 3N, pour créer les conditions d'une agriculture irriguée’’ a indiqué le gouverneur Issa Moussa.

Après ces deux interventions, la parole fut donnée à l'assistance pour réagir.

Pour répondre aux préoccupations soulevées par les participants, la représentante résidente de la banque mondiale a fait intervenir les experts qui l'accompagnent dans ce déplacement. Ils ont largement expliqué les procédures de la banque mondiale et proposé des pistes de solutions à certains problèmes évoqués.

TSA/AS/ANP 0031 novembre 2021