Aller au contenu principal

Tahoua : La CNDH organise un forum de recherche de solutions endogènes pour la stabilisation et la coexistence pacifique entre les communautés de la région

Tahoua, 22 sept (ANP)-Le Président de la commission nationale des droits humains, Pr Khalid Ikhiri a présidé, ce mercredi 22 septembre 2021, la cérémonie d'ouverture du forum sur la recherche des solutions endogènes pour la stabilisation et la coexistence pacifique entre les communautés dans la région de Tahoua.

Ce forum qui regroupe les autorités administratives, coutumières, religieuses ainsi que des couches socio-professionnelles et les responsables des forces de défense et de sécurité vise à rassembler tous les acteurs des départements au tour des préoccupations sécuritaires en discutant de tous les problèmes qui assaillent la vie de ces populations dans le but de rechercher des solutions endogènes pour stabiliser la région et faciliter la coexistence pacifique entre toutes les communautés vivant dans la région.

Dans son allocution d'ouverture des travaux du forum, le président de la CNDH, Khalid Ikhiri s’est réjoui de prendre la parole à l'occasion de ce forum à Tahoua.

Il a rappelé que ‘’cette initiative de la CNDH d'organiser une rencontre de la quasi-totalité des acteurs des départements précités est en lien direct avec le climat d'insécurité qui sévit dans la zone de Tillia et alentours’’.

 Il a, à l’occasion, soutenu que ‘’le climat sécuritaire dans les régions de Tillabéri, Diffa, Maradi et Tahoua s’est détériorée avec la multiplication des attaques, surtout terroristes, mais aussi des vols de bétail, des enlèvements avec rançon et autres infractions commises en bande organisée’’.

Le président de la CNDH a ainsi brossé la situation sécuritaire du pays caractérisée par des attaques terroristes et des exactions commises sur des paisibles populations attribuées à Boko Haram et à des bandits armés dans certaines régions du Niger.

‘’Face à cette situation, le gouvernement a pris d'importantes mesures pour assurer la sécurité des personnes et leurs biens’’  a-t-il poursuivi.

‘’La CNDH, de par ses prérogatives a effectué plusieurs missions d'investigations dans toutes les régions victimes d'attaques terroristes et formulé des recommandations à l'endroit du gouvernement’’ a-t-il ajouté avant de préciser que ‘’c’est donc préoccupée, par les conséquences des conflits intercommunautaires et les exactions qui sont commises, que la CNDH, en tant qu'institution de la République chargée de la promotion et de la protection des droits humains a jugé utile d'organiser ce forum en vue de concilier les différentes communautés de Tillia’’.

Enfin, le président de la CNDH a invité les participants à ce forum à ‘’détendre et à s'exprimer librement en vue de trouver des solutions surtout sécuritaires à toutes les préoccupations qui gangrènent la vie des populations’’.

Selon Khalid Ikhiri, ‘’la coexistence pacifique entre les communautés constitue, sans nul doute, le gage de tout développement’’.

C'est pourquoi, a-t-il demandé aux communautés ‘’d’être plus jamais unies et de bannir l'esprit de vengeance afin d'éviter de tomber dans les pièges des forces du mal qui veulent les diviser pour mieux régner’’.

Ainsi, a conclu le président de la CNDH, les participants à ce forum doivent-ils réfléchir mûrement pour qu'au sortir de ce forum, qu'ils puissent disposer d'un document final qui contient les pistes des solutions endogènes pour la stabilisation et la coexistence pacifique entre les communautés dans la région de Tahoua.

TSA/AS/ANP 0142 septembre 2021