Aller au contenu principal

Tahoua : 132 meilleures élèves filles de la région reçoivent officiellement des prix d’excellence

Tahoua, 26 novembre (ANP)-Le gouverneur de la région de Tahoua, M. Abdourahamane Moussa a présidé, ce jeudi 26 novembre 2020, la cérémonie officielle de remise des prix aux meilleures élèves filles des 44 communes de la région de Tahoua au Complexe  d'enseignement secondaire (CES2) de Tahoua.

Elles sont au total 132 élèves filles venues des 44 communes de la région dont 3 par  commune à être honorées en fonction de leurs résultats accadémiques au titre de l'année scolaire 2019-2020.

Ces prix sont constitués des cinq cahiers, cinq livres, quatre bics, deux crayons de couleur, deux ensembles géométriques, une pièce de trois pagnes et un sac  plus 25000f, 20000f et 15000f pour les trois premières des 132 filles.

Cette distinction vise à contribuer, à stimuler les autres élèves filles à rester à l'école.

Dans son allocation, le gouverneur de la région de Tahoua M. Abdourahamane Moussa a déclaré que ‘'la cérémonie qui nous réunit aujourd'hui consiste à la remise des prix d'excellence aux 132 meilleures élèves filles des classes de la 6ème de l'année scolaire 2019-2020 des 44 communes que compte la région de Tahoua’’.

‘’Je tiens à vous féliciter et vous encourager pour cette distinction qui vous honore, vous d'abord, ensuite votre famille et au delà vos enseignants et vos établissements respectifs’’ a-t-il ajouté.

‘’L'éducation et la formation des citoyens constituent un facteur de développement économique et de promotion sociale’’ a-t-il poursuivi avant d'expliquer que ‘'c’est compte tenu de ces enjeux que l'État nigérien à élaboré le programme sectoriel de l’éducation (Psef) pour la période 2014-2024. Un des défis majeurs du système éducatif est de toute évidence celui de l'universalité de l'accès et du maintien scolaire’’ a-t-il souligné.

Le phénomène de la sous scolarisation est surtout marqué chez les filles. Le taux brut d'admission au secondaire est 28,8% contre 50% chez les garçons en 2017-2018 au cycle de base2.

Au cycle moyen, il est de 2,5% contre 8,4% chez les garçons. Et c'est seulement 8,8%des filles qui achèvent le cycle de base2 contre 17,3%des garçons.

Dans ce cycle le rapport est de 1,6% chez les filles contre 6,1%chez les garçons, selon le gouverneur.

‘’Les facteurs qui contribuent directement ou indirectement à ces déséquilibres observés ont trait à l'accès mais aussi à des phénomènes qui s'opposent au maintien des filles dans les cycles’’ devait--il-ajouté.

Pour relever ces défis et en vue d'améliorer la scolarisation des filles, l'Etat nigérien à élaboré et adopté un certain nombre de mesures dont l'adoption de la stratégie nationale de d'accélération de l'éducation et de la formation des filles et des femmes (SNAEFFF), l'adoption du décret du 05 décembre 2017 portant protection, soutien et accompagnement de la jeune fille en cours de scolarité, a souligné Abourahamane Moussa.

Cette cérémonie est organisée par la direction régionale des enseignements secondaires (DRES) de Tahoua avec l'appui des partenaires. Elle s'est déroulée en présence du secrétaire général du gouvernorat de Tahoua, des responsables régionaux et départementaux de l'éducation, des partenaires techniques et financiers et les responsables des forces défense et de sécurité de Tahoua.

TSA/AS/ANP 0141 novembre 2020