Aller au contenu principal

Tahoua : 104 Membres des Commissions électorales déconcentrées en formation sur la gestion du bureau de vote

Tahoua 3 Dec(ANP)-La commission électorale nationale indépendante (CENI) organise une session de formation de deux jours à l'intention des membres des commissions électorales déconcentrées sur la gestion du bureau de vote à l'hôtel de ville de Tahoua.

Cette formation regroupe 104 participants notamment des présidents et des rapporteurs des commissions électorales déconcentrées de l'ensemble de la région de Tahoua.

Elle vise à renforcer les capacités techniques fondamentales de maîtrise et de gestion des élections, à les appliquer pendant les exercices, à doter ces structures de moyens et ressources nécessaires pour gérer et maîtriser le processus le jour du scrutin jusqu’à la proclamation des résultats.

Cette formation vise également à renforcer les compétences des présidents des commissions électorales déconcentrées chargés de l'application de la loi  et de favoriser l'implication professionnelle des délégués des partis politiques et avoir surtout des cadres bien formés pour faire parvenir ce processus à bon port.

‘'Nous sommes heureux de constater que le processus électoral avance normalement à la grande satisfaction de tous et de chacun, comme en témoigne la présente session de formation des formateurs des membres du bureau de vote’’ a déclaré  le gouverneur de la région de Tahoua, M. Abdourahamane Moussa à l’ouverture des travaux de cet atelier.

‘’Les autorités Nigérienne accordent une importance capitale à la question de la réussite du processus électoral dans notre pays’’  a-t-il ajouté avant de rappeler que ‘’les élections constituent un défi majeur à relever’’.

Il a, à cette occasion, lancé un appel aux acteurs responsables de la gestion du processus, pour ‘’des élections libres, transparentes, crédibles, inclusives et acceptées de tous pour une paix durable et la quiétude sociale dans notre pays’’.

Pour sa part, le rapporteur de la CENI, M. Moussa Ladan a indiqué que cette formation ‘’illustre les nombreuses actions par lesquelles, le gouvernement du Niger, à travers la CENI, entend contribuer au renforcement des capacités des présidents des commissions électorales déconcentrées afin de mener principalement à bien leur mission au jour du scrutin suivi de la remontée des données’’.

‘’Vous constituez un point du départ et un point d'arrivée du processus électoral. Un point d'arrivée qui marquera la fin d'un cycle et un point du départ pour un cycle nouveau avec des nouvelles autorités et des institutions nouvelles’’ a-t-il conclu.

Le Niger organise fin 2020 et début 2021 des élections locales générales pour lesquelles 7,4 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour choisir les futurs dirigeants des communes, des villes et le nouveau Président de la République. 

 

TSA/AS/ANP 016 décembre 2020