Aller au contenu principal

Sécurité: Composante Police de la Force Conjointe du G5 Sahel (Encadré)

Niamey, 20 Sept (ANP)-Les Etats du G5 Sahel ont créé la Composante Police de la Force Conjointe, en complément aux opérations de cette force afin d’assurer la traduction en justice des personnes appréhendées par la Force.

Cette Composante est constituée de gendarmes (prévôts) déployés avec les militaires de la FC-G5S, et d’unités nationales d’investigations spécialisées (UNIS). Ces deux éléments font le lien entre les militaires de la FC-G5S et les pôles judiciaires spécialisés (PJS) de chaque Etat.

 Les cinq pays du G5 Sahel ont créé en 2017 la Force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), force transfrontalière composée de bataillons des cinq pays en reponses aux menaces terroristes et à l’insécurité grandissante dans la region.

Cette force a pour mission de lutter contre le terrorisme et le crime organisé transnational, contribuer à rétablir l’autorité des Etats sur leurs territoires, contribuer à la mise en œuvre du développement et faciliter les opérations humanitaires.

 En 2019,  l’Union Européenne a initié un programme d’appui à la Composante Police de la Force Conjointe du G5 Sahel. Ce programme comprend cinq projets nationaux dans chacun des Etats du Sahel et un projet d’appui à la coordination régionale (CRPG5).

Le projet CRPG5 fait le lien entre les projets nationaux et soutient les institutions du G5 chargées de la coordination régionale de la Composante Police (le Département Défense et Sécurité du Secrétariat Exécutif du G5 Sahel et le Conseiller Police du COMANFOR).

 Il organise également différents formats de coordination, d’échange et de mise en pratique de la coordination (ateliers, séminaires, exercices, etc.).

Le G5 Sahel note-t-on est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale, créé en 2014 entre le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

ADA/CA/ANP 0139 septembre 2021