Aller au contenu principal

Parlement : Les députés entérinent cinq projets de loi d’accords de financement, de prêt et de Don portant sur près de 176 milliards de CFA

Niamey, 23 oct (ANP)-Les députés réunis en séance plénière, ce vendredi 23 octobre 2020, ont adopté cinq projets de loi portant ratifications d’accords de financement,  de prêt et de don portant sur près de 176 milliards de francs CFA.

Il s’agit, de l’Accord de financement composé d’un prêt et d’un Don d’un montant global de près de Six milliards (6.000.000.000) de FCFA signé le 16 juillet 2020 à Niamey, entre le Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), pour le financement d’un projet pour la croissance rurale et l’inclusion numérique, de l’Accord de prêt d’un montant de onze milliards soixante millions (11.060.000.000) FCFA signé le 24 juillet 2020 entre le Niger et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), pour le financement du projet de la construction de la Route  « LOGA-DOUTCHI ».

Ils ont, par la suite examiné et adopté le projet de loi portant ratification de l’Accord de financement, d’un crédit et d’une subvention d’un montant global de près de cent quarante cinq milliards (145.000.000.000) de FCFA, signé le 07 août 2020 à Niamey, entre le Niger et l’AID pour le deuxième financement  à l’Appui des politiques de Développement Inclusif, et  le projet composé d’un Crédit et d’un Don d’un montant équivalent  à cinq milliards six cent millions (5.600.000.000) de FCFA, signé entre le Niger et l’AID, le 28 juillet 2020 à Niamey, pour le financement du projet de récupération et du développement du Lac Tchad.

Les parlementaires ont enfin adopté l’accord de prêt d’un montant global d’environ huit milliards trois cent millions (8.300.000.000) de FCFA  pour le renforcement de la résilience des Communautés Rurales à l’Alimentation et Programme d’Insécurité Nutritionnelle (PRECIS), signé le 28 juillet 2020, entre le Niger et le Fonds pour l’OPEP pour le Développement International (OFID).

La présente session du parlement dite session budgétaire, débutée le 25 septembre 2020, durera 90 jours, rappelle-t-on.

ADA/ AS/ANP 0145 octobre 2020