Aller au contenu principal

Parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires discutent à Banjul de la Paix, la sécurité, la démocratie et de la bonne gouvernance dans l’espace communautaire

Niamey, 15 août (ANP)- Une commission mixte du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), organise, à partir de ce lundi 16 jusqu’au 20 août 2022 à Banjul (Gambie), une réunion délocalisée sur le thème : « Les textes communautaires en matière de paix, de sécurité, de démocratie et de bonne gouvernance : défis dans la mise en œuvre et rôle du contrôle du Parlement de la CEDEAO », indique un communiqué du parlement.

Cette commission mixte est composée de trois des quatorze Commissions permanentes du Parlement, à savoir les Commissions Affaires politiques, paix, sécurité et Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), celle chargée des Affaires juridiques et droits de l’homme, et de celle et de la commission permanente chargée des Affaires sociales, genre et promotion de la femme.

La rencontre de Banjul  vise à créer une opportunité pour les membres du Comité conjoint de se familiariser et de s'approprier les textes de la CEDEAO sur la paix et la sécurité, la démocratie et la bonne gouvernance ainsi que d'identifier le meilleur mécanisme de contrôle pour leur mise en œuvre effective au sein des États membres, rapporte un communiqué de l’institution.

Le même communiqué rappelle que depuis sa création le 28 mai 1975, ‘’la CEDEAO a adopté un nombre important de textes visant à prévenir, gérer et/ou régler les conflits au sein de la Communauté, ainsi qu'à maintenir et promouvoir la paix et la sécurité régionale’’.

Cependant, note le communiqué, ‘’il est apparu plusieurs défis dans la mise en œuvre effective de ces textes. La conséquence est que l’impact de ces textes sur l’amélioration du climat et de l’environnement liés à la sécurité et à la bonne gouvernance au sein de l’espace CEDEAO reste insuffisamment perceptible’’.

Le parlement de la CEDEAO précise que ‘’c'est donc dans ce contexte que la Commission Mixte se réunira pour réfléchir sur le rôle du contrôle parlementaire dans la mise en œuvre effective des textes de la CEDEAO sur la paix, la sécurité, la démocratie et la bonne gouvernance’’.

Rappelons que le parlement de la CEDEAO est composé de 115 députés issus des 15 parlements nationaux des pays membres.

AS/ANP 0077 août 2022