Aller au contenu principal

Ouverture par visioconférence de la 2ème session extraordinaire au titre de l’année 2020 du parlement de la CEDEAO

Niamey, 21 juil (ANP)- Le Président du parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), l’honorable Sidie Mohamed Tunis a présidé, ce mardi 21 juillet 2020, à la cérémonie d’ouverture, par visioconférence, de la deuxième session extraordinaire, au titre de l’année 2020, du parlement de l’institution communautaire.
Cette session extraordinaire du parlement de la CEDEAO, qui se déroule par visioconférence,  intervient dans un contexte caractérisé par la pandémie du coronavirus qui sévit un peu partout dans le monde en général et en Afrique en particulier, a pour ordre du jour l’examen de douze saisines envoyées par la Commission de la CEDEAO, et d’une requête du Président de ladite Commission demandant l’assistance du parlement dans la mise en œuvre du protocole de la CEDEAO sur le prélèvement communautaire.
Dans son discours adressé à l’intention des participants à cette session, l’honorable Sidie Mohamed, a tenu à rendre grâce à Dieu pour avoir permis la tenue de cette session en dépit des conditions particulières dans lesquelles elle s’est ouverte. Ces conditions sont la conséquence de la propagation de la COVID-19 dans nos Etats et qui a réduit nos capacités de mouvement obligeant ainsi à tenir les grandes rencontres par visioconférence
L’honorable Sidie Mohamed a rappelé, à cette occasion, qu’à sa prise de fonction, il avait décliné sa vision de ce que doit être le parlement de CEDEAO. Mais la survenue de la pandémie du coronavirus oblige les parlementaires à travailler dans des conditions particulières telle cette visioconférence par laquelle se tient cette session extraordinaire.
Selon lui, la pandémie a touché tous les pays du monde. L’Afrique, et plus particulièrement notre sous région n’est pas aussi épargnée.
‘’L’Afrique de l’ouest a enregistré quelque 100.900 cas confirmés de malades de coronavirus dont 61326 guéris et 1642 décès’’ a-t-il précisé avant d’indiquer que ‘’cela a impacté les activités économiques des populations de la sous région’’.
Cependant, Il s’est dit impressionné par ‘’les mesures prises par les Chefs d’Etat de la sous région lors du sommet tenu le 22 avril 2020 tendant à protéger les populations contre la propagation de la maladie, et pour laquelle le Président Mohamed Bouhari du Nigéria a été  désigné Champion de la lutte contre la pandémie’’.
L’honorable Sidie Mohamed a appelé au respect de ces mesures mises en place afin de limiter la propagation de la COVI-19.
Revenant à la présente session extraordinaire, le Président du parlement de la CEDEAO a émis le vœu que les décisions qui seront prises par les différentes commissions reflètent les préoccupations des populations.
‘’En tant que représentants de ces populations, nous avons le devoir d’élever leur niveau de vie’’ a-t-il poursuivi.
Notons qu’après l’ouverture solennelle de cette session extraordinaire, les parlementaires de la CEDAO ont poursuivi la cérémonie avec une séance plénière au cours de laquelle le Président de la cour de justice de l’institution communautaire, Monsieur Edward Asante et le Directeur général de l’organisation ouest Africaine de la santé (OOAS), Pr Stanley OKOLO ont pris la parole, le premier pour assurer l’institution parlementaire de sa disponibilité à rendre justice et à appuyer le parlement dans sa mission, le second pour faire la situation de la pandémie du coronavirus dans la sous région ouest africaine.
Les honorables parlementaires de la communauté ont également suivi une communication sur le prélèvement communautaire qui est d’ailleurs un des points inscrits à l’ordre du jour de la présente session.
Ils ont, enfin, adopté le projet d’ordre du jour de la session, le calendrier des travaux des différentes commissions et le rapport de la session d’investiture de la 5ème législature du parlement de la CEDAO qui s’est tenue à Niamey (Niger) le 9 mars 2020.
Rappelons que le parlement de la CEDEAO compte 115 députés provenant des 15 pays membres qui sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo et le Cap-Vert.
AS/ANP 0110 juillet 2020