Aller au contenu principal

Ouverture à Niamey d’un atelier sur l’égalité du genre en milieu scolaire

Niamey, 20 oct(ANP)-Le Ministère en charge de l’enseignement primaire avec l’appui de l’organisation des Nations Unies pour l’éducation et la culture, a organisé, ce mardi 20 octobre 2020, un atelier sur le thème de ‘’l’égalité du genre en milieu scolaire’’.

Cet atelier  vise à sensibiliser  les acteurs de l’école nigérienne sur la  thématique de l’égalité des sexes en milieu scolaire.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général et représentant du Ministre de l’enseignement primaire, de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique M. Assoumane Mahamadou a soutenu que ‘’malgré les dispositions administratives, juridiques et la mesure incitative pour le maintien de la jeune fille à l’école jusqu’à l’âge de 16 ans ,force est de constater que  certaines pesanteurs socioculturelles et économiques ainsi que le harcèlement que les filles subissent à l’école de la part des garçons et  des enseignants  persistent’’

‘’Ce pourquoi face à cette situation, qui reste préoccupante, les autorités de la 7ème République ont adopté un décret portant protection de la jeune fille en cours de scolarité’’ a déclaré le secrétaire général.

Quant au secrétaire exécutif de la commission nationale pour l’UNESCO et  l’USESCO au ministère de l’enseignement  primaire, M .Djibril Malam, il a tenu à rassurer les participants à cet atelier du soutien constant de l’institution qu’il représente.*

 ‘’L’UNESCO continue d’appuyer et accompagner les Etats partis qui la composent dans leurs efforts de construction et d’élaboration de politiques publiques éducatives, et la mise en œuvre de leurs programmes et plans d’action éducatifs nationaux’’ a-t-il fait savoir.

 Pour Monsieur Djibril Malam cet atelier de formation sur l’égalité du genre en milieu scolaire offre aussi ‘’l’occasion de contribuer à la résolution des problèmes diagnostiqués dans le cadre de la mise en œuvre des plans relatifs  à l’égalité du genre et un apprentissage à long terme ‘’.

En plus du décret qui fait obligation aux jeunes filles de rester à l’école jusqu’à l’âge de 16 ans, le gouvernement nigérien a ratifié plusieurs conventions internationales tendant à protéger cette dernière.  

MAY /AS/ANP 0124 octobre 2020