Aller au contenu principal

Ouverture du 34ème Sommet de l’UA avec la participation du Président Issoufou Mahamadou

NIAMEY, 06 Février (ANP) - Le 34ème Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA) s’est ouvert par visioconférence ce samedi 6 février 2021 avec la participation du Président de la République Issoufou Mahamadou.

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette session, le président de la Commission de l’UA, M. Moussa Faki Mahamat, faisant le bilan de l’exercice de son mandat qui s’achève, a salué la bonne conduite des différents dossiers par les Chefs d’Etat désignés (ZLECAf, Faire taire les armes, etc.).

Il a surtout voulu relever le leadership du président en exercice sortant de l’UA, le Sud-africain Cyril Ramaphosa pour avoir mis en œuvre la stratégie conjointe de l’Union qui a permis au continent de faire efficacement face à la pandémie de la Covid-19 et qui a démontré la résilience et la capacité de l’Afrique à faire face aux grands défis.

Cette cérémonie d’ouverture a également été consacrée au passage du témoin au nouveau président de l’UA, le Congolais Félix Tshisekedi, et à la présentation du nouveau bureau dont la 1ère Vice-présidence est revenue, pour le compte de l’Afrique de l’Ouest, au Sénégal, qui va également diriger le mandat 2022-2023.

Autour de la vision "Une union africaine au service des peuples", le nouveau président de l’UA propose « un retour aux sources » pour faire développer les pays du continent et lutter efficacement contre le terrorisme qui mine les efforts de beaucoup des Etats.

Il a notamment annoncé que l’un de ses objectifs prioritaires sera de disposer, le plus rapidement, des vaccins afin de lancer la campagne de vaccination contre la Covid-19, la grande majorité des pays membres attendant encore la livraison des premières doses. Il a proposé que le président sud-africain Cyril Ramaphosa soit le Champion du Programme de vaccination contre la Covid-19.

En plus de la gestion de la crise de la pandémie de la Covid-19, par rapport à laquelle le continent recense environ 3.627.000 cas positifs selon des chiffres publiés par le Centre de contrôle des maladies (CDC), les Chefs d’État africains aborderont la question des conflits en cours dans certains pays membres de l’Organisation (Éthiopie, Centrafrique, etc.).

Ils procéderont également à l’élection des responsables de la Commission, le Tchadien Moussa Faki Mahamat étant le seul candidat à sa propre succession à la tête de la Commission, l'organe exécutif de l'Union.

Outre le poste de président de la Commission, celui de Vice-président et des autres Commissaires seront pourvus. La CEDEAO, rappelle-t-on, s’est entendue pour présenter et défendre ses candidats dont le Nigérian Bankole Adeoye à la tête de la Commission Affaires politiques, Paix et Sécurité, alors que le Burkina Faso occupera le second poste destiné à la communauté.

Ce Sommet, note-t-on, est axé sur le thème : "Arts, culture et patrimoine : leviers pour construire l'Afrique que nous voulons", thème de l’année 2021 de l’UA.

L'Union africaine (UA), note-t-on, est une organisation intergouvernementale d'États africains créée le 9 juillet 2002 à Durban en Afrique du Sud. Elle a remplacé l'Organisation de l'unité africaine (OUA). Elle a comme Institutions la Commission, le Parlement panafricain et le Conseil de paix et de sécurité.

Ses buts sont d'œuvrer à la promotion de la démocratie, des droits humains et du développement à travers l'Afrique, surtout par l'augmentation des investissements extérieurs par l'intermédiaire du programme du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Ce programme considère que la paix et la démocratie sont des préalables indispensables au développement durable.

Les objectifs de l'UA comportent la création d'une banque centrale de développement.

KPM/ANP-029 Février 2021