Aller au contenu principal

‘’Nous sommes heureux de constater que le Président est attaché aux valeurs démocratiques, sans lesquelles il n'y aura pas d'Etat de droit’’ (Bâtonnier du Niger)

Niamey, 8 Déc. (ANP)- Le Président de la République, M. Mohamed BAZOUM a rencontré, cet après-midi du jeudi 8 Décembre 2022 à son Cabinet, une délégation des avocats et Bâtonniers d’Afrique et d’Asie qui séjournent au Niger dans le cadre de la conférence des barreaux francophones qui se tient à Niamey depuis hier.

C’est plus de 400 avocats dont une trentaine de bâtonniers venus d'Afrique, d'Asie et d'ailleurs qui participent à ces assises de Niamey.

A leur sortie d’audience avec le premier magistrat du Niger, M. Oumarou Sanda Kadri, Bâtonnier de l’ordre des avocats du Niger a indiqué à la presse que être venus ‘’remercier le Président de la République pour avoir bien voulu accepter de présider la conférence, même si pour des contraintes d'agenda il n'a pas pu le faire’’.

‘’Les avocats qui étaient avec moi au cours de cette rencontre ont exprimé au Chef de l’Etat toute leur gratitude et ont aussi discuté avec lui du thème du congrès qui est la stabilité politique et la sécurité juridique’’, a-t-il poursuivi.

A cette occasion, a précisé le Bâtonnier de l’ordre des avocats du Niger, ‘’le Président de la République nous a réaffirmé son attachement à l'Etat de droit, l'indépendance de la justice et à la liberté’’.

‘’Nous, en tant qu’avocats et acteurs de la justice, nous sommes d'accord que sans l'indépendance de la justice et l'Etat de droit, aucun développement ne peut être possible’’, a-t-il expliqué.

Il s’est, par la suite, réjoui de constater que ‘’le Président de la République est attaché aux valeurs démocratiques, sans lesquelles, il n'y aura pas d'Etat de droit’’.

De son côté, M. Lubin Ntoutoume, Bâtonnier de l'Ordre des Avocats au Barreau du Gabon, et Président de la Conférence Internationale des Bâtonniers, il a affirmé que ‘’les travaux se déroulent dans une parfaite organisation’’.

 Il a également salué le travail qui est ‘’abattu par le barreau du Niger, qui depuis pratiquement un an, prépare notre congrès annuel’’.

En tant que Président de l’organisation, a-t-il poursuivi, ‘’je dois dire que l'organisation est parfaite’’.

‘’Nous avons aussi reçu une oreille attenti des autorités. Le chef de l’Etat a bien voulu nous recevoir dérangeant son calendrier’’, a indiqué M. Lubin qui a reconnu que cela prouve ‘’tout l'intérêt qu'il accorde à notre conférence et surtout au barreau du Niger qui organise cette conférence ici à Niamey’’.

Notons la présence à cette rencontre de Niamey des avocats venus de l’Europe pour encourager leurs collègues d’Afrique et d’Asie et leur démontrer leur soutien, et surtout leur ‘’attachement aux principes et valeurs fondamentales du respect des droits humains et de la bonne gouvernance’’, a conclu Mme Dominique Atiasse, représentante de la fédération des Barreaux de l’Europe.

AOM/AS/ANP 0076 décembre 2022