Aller au contenu principal

Niger : Une attaque armée contre le convoi d’un préfet fait 11 morts dans l’ouest du pays

NIAMEY, 21 Octobre (ANP) - Une attaque à mains armées contre le convoi du préfet de Bankilaré, dans la Région de Tillabéry, à l’ouest du Niger, a fait onze (11) morts dont neuf (9) gardes nationaux et deux gendarmes du Niger tués et plusieurs autres blessés.

L’attaque s'est produite le mercredi 20 octobre aux environs de 16 heures sur la route latéritique Bankilaré-Tera, à 18 km au sud de Bankilaré, alors que le préfet et son convoi revenaient de Téra.

L’attaque a été menée, rapporte-t-on, par des individus non identifiés armés de fusils et de lance- roquettes. Ils avaient intercepté le convoi à bord de plusieurs motos. 

Le Préfet et son garde-corps, indique-t-on, sont sortis sains et saufs. Des poursuites ont été engagées pour chercher et traduire devant la justice les auteurs de cette attaque qui a fait également occasionné des dégâts matériels, notamment la destruction des deux véhicules militaires.

La Région de Tillabéry, rappelle-t-on, fait l’objet depuis plusieurs années d’attaques terroristes meurtrières ayant conduit le Gouvernement à proclamer l’état d’urgence dans la Région.

Mais en dépit de cette situation exceptionnelle qui donne plus de pouvoirs aux forces de défense et de sécurité, la situation demeure encore préoccupante, les terroristes réussissant à mener quelques attaques sporadiques.

Le Chef de l’Etat nigérien Mohamed Bazoum s’était déplacé, il y a quelques semaines dans les zones les plus affectées par l’insécurité, pour apporter son soutien aux populations et discuter avec elles des moyens propices à mettre en œuvre pour venir à bout de la situation.

KPM/ANP- Octobre 2021