Aller au contenu principal

Niger : Signature d’un accord de siège avec le Comité Interparlementaire du G5 Sahel

Niamey, 25 Novembre (ANP) - Le Gouvernement du Niger et le Comité Interparlementaire du G5 Sahel (CIP G5S) ont signé, dans l’Après-midi de ce jeudi 25 Novembre 2021 à Niamey, un accord de siège pour l'installation dudit dans la capitale nigérienne.

Le document a été signé par le Ministre d’Etat nigérien, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Massoudou Hassoumi et le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5-Sahel, M. Karamoko Jean Marie Traoré. Il vise à garantir une indépendance au CIP G5-Sahel, aux fonctionnaires locaux et au Secrétariat exécutif, de concéder des facilités, des privilèges et des immunités, ainsi que des meilleures conditions de travail et de séjour indispensables à l’accomplissement des missions statutaires du Comité Interparlementaire du G5-Sahel dans le pays d’accueil.

Dans son allocution, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Massoudou Hassoumi s'est réjoui de l'aboutissement de ce processus.

Selon lui, en décidant il y’a quatre (4) ans d’implanter le siège du CIP G5-Sahel à Niamey, les Chefs d’Etat et de Gouvernement conférait à leur choix une grande portée symbolique.

Cette signature consacre, en effet, la reconnaissance aux plus hautes autorités du Niger de leur l’engagement, de l’importance et des crédits qu'elles accordent aux organes de G5-Sahel

"Cette cérémonie de signature est surtout la preuve de la volonté manifeste du Gouvernement Nigérien et la détermination du Parlement du Niger de mettre en œuvre la décision historique de création de cette structure interparlementaire du G5-Sahel le 17 juillet 2018 à Niamey, lors du premier sommet interparlementaire organisé par l’Assemblée Nationale du Niger, ayant rassemblé l’ensemble des parlements des pays membres du G5-Sahel", a déclaré le Ministre Nigérien des Affaires Etrangères.

M. Massoudou Hassoumi a également affirmé qu’il n’y a aucun doute que l’acquisition de ce nouveau siège est le point de départ d’un partenariat plus consolidé entre, d’une part, les parlements des pays membres du G5-Sahel et, d’autre part, le Comité Exécutif et les institutions parlementaires des pays partenaires.

Enfin, le Chef de la diplomatie nigérienne a rassuré le CIP G5-Sahel de l'entière disponibilité du Niger à l-accompagner pour la réalisation des objectifs qu'il s'est fixés.

Pour sa part, le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5-Sahel (CIP G5-Sahel) a indiqué que la signature du présent accord de siège intervient à un moment où le CIP G5-Sahel amorce ses missions concrètes de terrain, missions qui exigent d’agir dans un cadre juridique et règlementaire approprié tant au niveau national que sous- régional.

Aussi, a-t-il voulu saluer ce nouveau pas décisif, soulignant que cet élan du Niger "nous conforte dans la conviction qui a toujours été la nôtre que Niamey était le bon choix pour abriter le siège de notre comité. D’ailleurs le leaderships du Niger dans le processus de création et de structuration du CIP G5-Sahel a toujours été à la hauteur des enjeux qui ont milité à la mise en place d’un cadre de coopération et d’action parlementaires dans l’espace G5-Sahel", a déclaré M. Karamoko.

Le Secrétaire Exécutif du CIP G5-Sahel a enfin sollicité l’appui et l’accompagnement du Niger dans la suite de la structuration et du positionnement du CIP G5-Sahel.

ISA/KPM/ANP- Novembre 2021