Aller au contenu principal

Niamey: Une délégation de la banque mondiale et le gouvernement nigérien discutent de la sécurité de l’eau dans le pays

Niamey, 6 Déc (ANP)- Le Ministre nigérien du plan, M. Abdou Rabiou a présidé, ce lundi 6 décembre 2021 au cabinet du Premier Ministre, une rencontre bipartite entre le gouvernement nigérien et une délégation de la banque mondiale axée sur la sécurité de l’eau au Niger.

A l’ouverture de la rencontre, le Ministre Rabiou a rappelé que la question de la sécurité de l’eau au Niger  fait l’objet d’un projet de financement de la banque mondiale dont  la signature de l’accord y relative a eu lieu ce dimanche 5 Décembre dernier. A cette occasion, a-t-il précisé, ‘’toute l’importance du sujet a été détaillée’’.

 Après ce bref rappel, Abdou Rabiou a expliqué que la rencontre de ce lundi est consacrée à des échanges autour des conditions de mise en œuvre de ce projet.

 En effet, aujourd’hui, '’nous allons échanger pour voir là où on est au niveau des conditions de mise en œuvre’’,  a-t-il déclaré.

Aussi, a poursuivi le membre du gouvernement nigérien,  '’ nous allons voir la question du recrutement de personnel du projet, la question du manuel de procédure, la question de l’accord de sécurité entre l’État et la SPEN et toutes autres questions d’intérêt général ou sectoriel que l’Etat et les autres voudront vouloir demander des éclaircissements à apporter’’.

Par la suite, Mme Yogita Monissen, Cheffe de la délégation de la Banque Mondiale a, dans une intervention, remercié le gouvernement pour le ‘’leadership dans le cadre du programme’’.

En poursuivant son intervention, Mme Yogita a indiqué  que ce programme est ‘’une plateforme qui gère la sécurité de l’eau pour le pays, dont tous les usagers sont impliqués’’ et à ‘’ un moment où le souci du changement climatique est primordial’’.

'’Le Niger a pris la correcte de manière de gérer l’utilisation de ses ressources vraiment rare de l’eau’’ a-t-elle apprécié.

‘’Pour la Banque Mondiale, nous sommes en train de répliquer ce programme dans d’autres pays, mais le contexte de chaque pays est différent’’, a fait savoir l’émissaire de la Banque Mondiale, avant de souligner que le cas du  ‘’Niger est vraiment innovateur’’ au regard du cadre du travail créé par les autorités du pays

‘’Nous sommes très heureux d’être ici au Niger et pour le soutien’’ s’est-elle réjouie, avant de conclure en déclarant que ‘’je suis prête pour une très bonne discussion avec l’équipe de l’eau au Niger’’.

Rappelons que peu avant cette rencontre, la délégation de la banque mondiale a été reçue par le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou, audience à l’issue de laquelle aucune déclaration n’a été faite à la presse.

HA-DB/MSB/AS/ANP  0045 décembre 2021