Aller au contenu principal

Maradi : Les acteurs politiques à l’école de la gestion des dossiers de candidature pour les élections 2020-2021

Maradi, 19 septembre (ANP)- La Direction Générale des Affaires Politiques et Juridiques (DGAPJ) du Ministère de l’intérieur a organisé du 19 au 20 septembre 2020 à Maradi, un atelier  sur la constitution et  la gestion des dossiers de candidature pour les élections 2020-2021 au Niger.

Prenaient part à cette activité, les présidents des tribunaux régionaux, des secrétaires généraux du gouvernorat et des préfectures, des secrétaires aux élections représentant des blocs de partis politiques et d’autres agents en charge de la gestion  des dossiers de candidature de Maradi et Zinder.

Il s’agit à travers cet atelier de répondre à deux impératifs : celui de renforcer les compétences des agents chargés de la gestion des dossiers de candidature aux différentes élections et des responsables des partis politiques, mais aussi contribuer à l’efficacité du processus électoral 2020-2021 au Niger.

Dans le discours d’ouverture de ces travaux, le secrétaire général du Gouvernorat de Maradi, M. Soumana Karimou a indiqué que ‘’le traitement de ces dossiers suit un circuit hiérarchique, depuis la commune jusqu’aux institutions judiciaires chargées de leur validation en passant par le département, la Région et le Ministère de l’Intérieur’’.

 ‘’Vous conviendrez avec moi que la constitution et la gestion des dossiers de candidature constituent des tâches fondamentales dans un processus électoral’’ a-t-il précisé.

Il a indiqué que ‘’cette session de formation illustre les nombreuses actions par lesquelles, le gouvernement à travers la coopération suisse entend contribuer au renforcement du processus démocratique en cours, en vue de consolider la paix et la stabilité au Nige’’r.

Soumana Karimou espère que cet atelier permettra de consolider davantage les connaissances des participants grâce aux acquisitions et aux outils qu’ils verront  sur le thème du jour.

Le Directeur Général des Affaires Politiques et Juridiques, M.  Dagoul Malam N’Goudo a aussi rappelé que ‘’la gestion des dossiers de candidature est une tâche fondamentale du processus électoral, étant la première étape en amont, elle conditionne toute la suite’’. 

 Cependant, poursuit-il,  ‘’la gestion des dossiers de candidature est une tâche fastidieuse, délicate et sensible aussi bien pour l’Etat que pour les partis politiques’’.

 Il a décliné les objectifs spécifiques poursuivis par cet atelier qui sont entre autres la connaissance des circonscriptions électorales du Niger, la maitrise de la constitution des pièces des dossiers de candidature aux différentes consultations électorales, maitriser le circuit  de transmission des dossiers de candidature depuis les structures administratives jusqu’aux juridictions de validation.

Rappelons qu’aux élections législatives de 2011, le juge constitutionnel a invalidé plus de 25% de dossiers pour insuffisance des pièces ou par non-conformité à la loi électorale.

 Cet atelier est financé par la coopération suisse dans le cadre du Programme à la Gouvernance Démocratique (PAGOD).

Les élections locales au Niger se tiendront le 13 décembre 2020 tandis que les législatives couplées au premier tour de la présidentielle sont prévues pour le 27 du même mois, indique-t-on.   

AT/AS/ANP 112 Septembre 2020