Aller au contenu principal

Le Président Issoufou Mahamadou s’entretient avec le Secrétaire Exécutif du CILSS

Niamey, 28 Sept (ANP) - Le Président de la République Issoufou Mahamadou a accordé, dans l’après-midi de ce lundi 28 septembre 2020, un entretien au Secrétaire Exécutif entrant du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), le Nigérien Abdoulaye Mohamadou.

« Je suis venu exprimer ma profonde gratitude au Président de la République pour son soutien et le rôle déterminant qu’il a joué dans le processus de ma nomination et aussi pour la confiance renouvelée à ma modeste personne pour représenter le Niger dans une organisation régionale aussi importante qu’est le CILSS », a indiqué M. Abdoulaye Mohamadou, à sa sortie d’audience.

« J’ai également reçu les orientations du Président de la République, du fait qu’il joue un rôle majeur sur les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle et sur les changements climatiques qui sont des questions qui sont au cœur du métier du CILSS », a ajouté le nouveau Secrétaire Exécutif du CILSS.

Après avoir souligné qu’en plus d’avoir initié et met en œuvre l’Initiative 3N au Niger, le Chef de l’Etat nigérien est également le Champion du Comité de Haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA et Président de la Commission Climat pour le Sahel issue de la COP22 de Marrakech, Abdoulaye Mohamadou a indiqué qu’il s’agit là « d’autant de politiques et de programmes qui peuvent m’inspirer dans le cadre de la réforme du CILSS ».

Créé en 1973 suite à la première grande sècheresse sur la région, le CILSS a pour objectif de mobiliser les populations sahéliennes et la communauté internationale autour de l’aide d’urgence et de la mise en œuvre des programmes dans différents domaines tels que l’agriculture pluviale et irriguée, l’hydraulique, l’environnement, le transport, la communication.

Il regroupe les pays du Sahel que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

MTM/KPM/ANP-0162 Septembre 2020