Aller au contenu principal

Le Niger célèbre la journée mondiale de l’aide humanitaire sous le thème de ‘’la course pour l’Humanité’’

Niamey, 19 août (ANP)- Le Premier Ministre nigérien Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, ce jeudi 19 août 2021 au palais des sports de Niamey, les activités commémoratives de la journée mondiale de l’aide Humanitaire, édition 2021.

Instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies depuis 2008 pour honorer la mémoire des  travailleurs humanitaires victimes d’attentats contre la maison des Nations Unies, le 19 août 2003, la célébration de cette journée vise  donc à rappeler au monde entier les défis importants que bravent les acteurs humanitaires auxquels vient s’ajouter l’urgence climatique.

Le thème retenu cette année à savoir ‘’la course pour l’humanité’’ en lien avec l’impact des changements climatiques sur les populations les plus vulnérables nous interpelle à plus d’un titre car le Niger est régulièrement confronté aux effets directs et néfastes des sécheresses et des inondations.

A l’entame de ses propos, le Premier Ministre nigérien a d’abord fait observer une minute de silence en la mémoire des victimes des massacres récents perpétrés contre les populations de Banibangou ayant occasionnés 37 morts dont des femmes et des enfants. 

Pour Ouhoumoudou Mahamadou, cet événement que ‘’nous célébrons ensemble est une opportunité pour nous de faire appel à l’engagement et à la générosité de nos partenaires financiers qui n’ont jamais été démentis en vue de nous permettre de répondre efficacement  aux conséquences des menaces nouvelles liées au changement climatique , à la pauvreté, aux  crises sécuritaires et alimentaires, au manque d’eau et d’énergie, aux migrations forcées et à l’explosion démographiques’’.

‘’Le Niger est l’un des pays sahéliens qui subit le plus les effets néfastes du changement climatique, chaque année environ 100.000 hectares de terres arables sont perdus en raison de l’érosion hydrique, entrainant la perte de cultures et de moyens de subsistance pour des milliers d’agriculture’’, a-t-il-fait savoir.

Aussi, a-t-il indiqué, cette année encore, des cas d’inondations sont enregistrés dans l’ensemble des huit régions du Niger à la suite des pluies enregistrées au cours des mois de juillet et d’août faisant plus de 97.000 personnes (11.000 ménages) sinistrées, 57 pertes en vies humaines et environ 7000 maisons effondrées.

‘’En plus des inondations, notre pays enregistre également depuis bientôt deux semaines des flambées d’épidémie de choléra dans plusieurs régions et le tout dans un contexte fortement marqué par la prévalence de la COVID-19’’ a rappelé le Premier Ministre nigérien.

‘’Afin de venir à bout de manière durable de nombreux défis, nous devons poursuivre notre partenariat dans le cadre de la mise en œuvre du nexus humanitaire/ développement pour aboutir à des solutions à moyen et long terme’’, a enfin plaidé le Chef du Gouvernement nigérien.

Auparavant, la coordinatrice du système des Nations Unies, Mme Louise Aubin, le représentant des ONGs, M. Yves Habumugisha et le représentant des partenaires techniques et financier ont tour à tour pris la parole pour rappeler les objectifs de la célébration de cette journée et faire des exposés par rapport au thème retenu.

C’est à travers une visite guidée des stands d’expositions des humanitaires qu’a pris fin la cérémonie officielle de lancement des activités de cette journée mondiale d’aide humanitaire.

Notons que la cérémonie s’est déroulée en présence des députés nationaux, des membres du Gouvernement, des représentants des missions diplomatiques et consulaires, des représentants des ONGs nationales et internationales et de plusieurs autres invités. 

ADA/AS/ANP 0137 août 2021