Aller au contenu principal

Le Gouvernement adopte deux décrets portant création et constitution d’un fond waqf

Niamey, 03 Déc (ANP)- Le Conseil des Ministres réuni, ce jeudi 3 décembre 2020 soue la présidence du Président de la République Issoufou Mahamadou a adopté deux projets de décrets portant création de la Haute Autorité du Waqf et déterminant les règles de gestion et de supervision du waqf au Niger, et la constitution d’un fond waqf.

Le fonds waqf est créé, indique le communiqué, au profit des ayants droit des agents des Forces de Défense et de Sécurité décédés ou disparus en service commandé avec engagement ou ayant succombé ou devenus invalides des suites des blessures survenues sur le champ d’opérations.

Le premier projet de décret a pour entre, autres objectifs, de mieux préciser l’ancrage institutionnel de la Haute Autorité du Waqf, de clarifier la mission principale de la Haute Autorité du Waqf, à savoir la gestion du waqf public, la supervision et le contrôle des autres types de waqf, d’instituer une meilleure coordination des activités du waqf et un meilleur fonctionnement interne de la Haute Autorité du Waqf, de  distinguer les attributions du Conseil d’Orientation et de Contrôle de celles de la Direction Générale de la Haute Autorité.

‘’Conscient de l’efficacité du Waqf en tant qu’instrument de solidarité, le Gouvernement, engagé dans une politique sociale de réduction des inégalités, d’amélioration de l’accès aux services sociaux de base, de redistribution des revenus, de protection sociale des groupes vulnérables et d’organisation de la solidarité nationale, se donne pour ambition de promouvoir et de faciliter la réalisation de projets waqf en mettant en place un cadre juridique approprié’’ détaille le communiqué du conseil des Ministres.

‘’C’est dans ce sens qu’il a été créé par décret en date du 07 février 2020, la Haute autorité administrative qui aura en charge la gestion des waqf publics et la supervision des autres types de waqf’’ précise le communiqué.

Quant au second projet de décret, il vise à permettre à ladite autorité d’atteindre les objectifs fixés au fonds waqf et de mieux réussir sa mission de gestion des Waqf publics en précisant les autorités chargées de sa tutelle.

‘’La gestion et le développement de ce Fonds Waqf constituent donc le premier défi à relever par la Haute Autorité du Waqf et à l’aune duquel ses premiers résultats seront appréciés’’, indique toujours le document.

Le Fonds Waqf au profit des ayants droit des agents des Forces de Défense et de Sécurité décédés ou disparus pu encore devenus invalides des suites des blessures survenues sur le champ d’opérations est le premier waqf public créé au Niger, indique-t-on.

 

MTM/AS/ANP/ 023 Décembre 2020