Aller au contenu principal

Le Directeur Général réélu de l’ASECNA reçu par le Président Issoufou Mahamadou

Niamey, 17 Sept (ANP) - Le Président de la République Issoufou Mahamadou s’est entretenu, ce jeudi 17 septembre 2020, avec le Directeur Général de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), M. Mohamed Moussa, qui vient d’être réélu le 14 septembre 2020 pour un second mandat de 4 ans.

A l’issue de l’audience, le DG de l’ASECNA, de nationalité nigérienne, a indiqué à la presse que c’est grâce à l’engagement du Président Issoufou Mahamadou et de l’équipe nigérienne qu’il a mobilisée pour défendre son dossier, que la candidature du Niger a été retenue comme la meilleure à l’issue de la Réunion extraordinaire du Comité des Ministres qui s’est tenue à Dakar, au Sénégal, siège de l’institution.

Mohamed Moussa a, en effet, recueilli 10 voix sur 18, face aux trois autres candidats (centrafricain, mauritanien et camerounais), note-t-on. Pour lui, les efforts qu’il a accomplis durant son premier mandat sur le plan de la gestion ont également beaucoup joué dans sa réélection.

En effet, a-t-il rappelé, de janvier 2017 à ce jour, il a réussi à redresser les finances de cette organisation, notamment en recevant des ressources des bailleurs de fonds pour le fonctionnement de ses activités.

Parlant de ses succès, le DG réélu de l’ASECNA a indiqué qu’il a réussi à mettre en œuvre le système de guidage en radars. « Aujourd’hui, dans toutes les capitales africaines, les avions sont guidés grâce aux radars », a-t-indiqué, avant d’ajouter qu’il a aussi réussi à programmer pour 2 ans la surveillance satellite (ADSB). « Aujourd’hui l’ASECNA surveille les 16 millions de Km² de ses Etats membres grâce aux satellites », s’est  réjoui M. Mohamed Moussa.

D’après le DG de l’ASECNA, il y a deux grands projets qu’il compte accomplir durant son second mandat. Premièrement, c’est de faire naviguer les avions par le système de satellite afin que l’ASECNA puisse atteindre le niveau des États-Unis en matière sécurité de navigation aérienne et le deuxième, qui est d’ordre politique, consiste à unir l’espace aérien africain.

C’est dans ce cadre, a-t-il fait savoir, qu’il a lancé très fortement le projet "Ciel Unique pour l’Afrique" qui est en phase de conceptualisation.

Le DG réélu de l’ASECNA a tenu à remercier le Président Issoufou Mahamadou pour la confiance qu’il a placée en lui pour ce troisième mandat du Niger à la tête de l’Agence, avec celui de M. Ousmane Issoufou Oubandawaki. « Ce qui démontre, a-t-il dit, la qualité des cadre nigériens », soulignant que « la présence de l’EAMAC au Niger fait que le pays a formé une pépinière de cadres de l’aviation civile sur lesquels on peut compter pour l’avenir ».

AIO/KPM/ANP-0106 Septembre 2020