Aller au contenu principal

La matérialisation du droit à l'alimentation au Niger au centre d'un entretien entre le Chef de l'Etat et une délégation des organisations paysannes et de la société civile

Niamey, 26 oct (ANP) - Le Président de la République Mohamed Bazoum s'est entretenu, ce mardi 26 Octobre 2021, avec les participants à la 5ème édition du séminaire annuel des leaders paysans et Organisations de la société civile sur les enjeux de l'effectivité du droit à l'alimentation.

Au sortir de la rencontre, le porte-parole de la délégation, M. Moussa Tchangari a indiqué que les paysans nigériens qui sont venus de tous les coins du pays ont souhaité avoir un entretein avec le Président de la République pour parler avec lui sur des sujets de préoccupations majeures.

M. Moussa Tchangari de souligner notamment la proposition d'une loi qui émane des OSCs et organisations paysannes et qui a été portée aujourd'hui par un parlementaire et soumise au Gouvernement. 

"Nous avons souhaité que le Gouvernement fasse en sorte que cette proposition devienne une loi qui va protéger tout le monde et va engager résolument le Niger sur la voie de la concrétisation du droit à l'alimentation", a-t-il expliqué, avant d’annoncer que le Chef de l'Etat s'est engagé à œuvrer de son côté à ce qu'il y ait cette loi.

Selon le porte-parole de la délégation, au cours de la rencontre, le Président de la République a également parlé de sa vision, de ce qu'il compte faire pour le monde rural et les gens ont posé d'autres questions sur ce qu'il y a lieu de faire face à certains problèmes comme la question de financement de l'agriculture et de l'élevage et ce qu'il faut faire face à la situation de la saison qui s'annonce déjà déficitaire. 

"Il faut que notre volonté de lutter contre la faim, qui est partagée par tout le monde, soit actée et matérialisée par un texte qui engage tout le monde sur ce chemin", a-t-il conclu.

AIO/KPM/ANP- Octobre 2021