Aller au contenu principal

La construction de la cimenterie permet de désenclaver la Commune de Kao (Encadré 3)

NIAMEY, 21 octobre (ANP) – Le lancement de deux projets routiers de plus de 120 milliards de FCFA - réhabilitation de la route Tahoua-Abalak et aménagement et de bitumage de la route RTA-Kao-Tchintabaraden couplé au coup d’envoi de la construction de la cimenterie de Kao est appréciée par les populations locales.

Ces dernières y voient enfin la fin de leur calvaire quotidien. Bien plus, elle permettra, se réjouissent-elles, le désenclavement de leur commune qui, à cause de l’impraticabilité de la piste qui y conduit, est restée longtemps confrontée à la cherté de la vie et même à l’abandon.

Pour le Ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye, cette cérémonie traduit l’engagement « fort du Président de la République à s’investir pour le développement et l’entretien conséquent des infrastructures routières dans notre pays ».

Pour sa part, le représentant de la société MBC/BTP, en charge de conduire ces travaux, M. Mansour Abdallah a rassuré que « ces deux routes seront réalisées dans les délais contractuels et avec les normes les plus exigeantes en termes de qualité », notant que « ces deux projets vont être l’occasion de création d’emplois, et notre politique en la matière est de recruter en priorité du personnel national local ».

Notons que ces travaux seront conduits par la société MBC/BTP, une société nigérienne de droit mauritanien, à travers un Partenariat Public Privé (PPP), dans un délai de 36 mois et 30 mois respectivement.

C’est travaux font suite au manque d’infrastructures routières adéquates pour mener à bien les travaux de construction et d’exploitation de la nouvelle cimenterie de Kao.

SML/KPM/CA/ANP-130 Octobre 2020