Aller au contenu principal

Inondations et insécurité au Niger : La CNDH appelle à l’assistance humanitaire et une étroite collaboration des populations face à l’insécurité

NIAMEY, 19 Août (ANP) - Dans un communiqué publié ce 18 Août 2021 sur la situation des inondations et les attaques terroristes de ces derniers jours au Niger, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a appelé les autorités, les bonnes volontés et les partenaires du Niger à apporter une assistance rapide et conséquente aux sinistrés et une étroite collaboration des populations face à l’insécurité.

Après avoir fait la genèse de ces deux situations aux conséquences néfastes sur les droits humains, la CNDH a également voulu attirer l’attention des populations sur les risques auxquels elles s’exposent en occupant les espaces inondables.

Après s’être indignée des différentes atteintes aux droits humains commises par les groupes terroristes, la CNDH a déploré les innombrables pertes en vies humaines engendrées par les attaques terroristes, préconisant aux populations d’établir une étroite collaboration avec les autorités en charge des questions sécuritaires.

Elle a, en outre, exhorté les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à porter plus d’attention aux informations (sur les aspects sécuritaires) portées à leur connaissance par les populations, tout en recommande à l’Etat, en plus des efforts déjà consentis, de renforcer les capacités humaines et logistiques des forces de sécurité intérieure (Gendarmerie Nationale, Garde Nationale, Police Nationale), qui sont constamment en contact avec les populations.

Les inondations causées par la vague de pluies diluviennes au Niger, note-t-on, ont fait, à la date du 09 août 2021, 7812 ménages sinistrés correspondant à 69.515 personnes, parmi lesquelles une cinquantaine de morts.

Quant aux attaques terroristes, intervenues notamment dans les régions de Tillabéry et Maradi, elles ont également causé des dizaines de morts, particulièrement des civils.

KPM/ANP-133 Août 2021