Aller au contenu principal

Fin à Zinder de l’atelier de sensibilisation des Médias sur la participation politique des femmes

Zinder, 24 Oct(ANP).Le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou a présidé, le Mercredi 21 octobre 2020, la cérémonie de clôture d’un atelier de formation et de sensibilisation des journalistes et animateurs  des régions de Diffa, Maradi et Zinder sur la participation politique des femmes.

Organisé par l’Association APAC-Niger avec l’appui d’ONU Femmes, cette formation qui a duré deux jours a regroupé les blogueurs  et autres leaders locaux sur les  enjeux de la participation politique des femmes  en tant que candidates et électrices.

Pour le Secrétaire Général de la région de Zinder, l’objectif visé à travers cette formation est ‘’d’amener les médias à jouer aussi leur partition en suscitant, à travers leurs programmes, une plus forte participation et implication des femmes aux différents scrutins électoraux’’.

S’il est vrai que la participation des femmes au processus de prise de décision est encore une préoccupation majeure au Niger, a-t-il dit, ‘’force est de reconnaitre  que le Gouvernement de la 7è République a consenti d’énormes efforts en la matière’’.

Le vote intervenu le 6 décembre 2019 à l’Assemblée Nationale d’une loi sur les quotas qui rehausse de 15 à 25% le taux aux postes électifs et de 25 à 30% le taux aux postes nominatifs en est une belle illustration, a-t-il expliqué.

‘’Le Niger dispose d’une ‘’panoplie de textes et de mécanismes traitant de la question du Genre notamment la politique nationale de Genre, l’observatoire pour la promotion du Genre et des cellules Genre dans les Ministères sectoriels, la stratégie nationale élaborée et mise en œuvre dans le cadre des plans de développement communaux (PDC) et d’autres contre les violences basées sur le Genre et pour l’autonomisation économique, a-t-il fait remarquer.

La Présidente de l’Association APAC-Niger, Mme Amina Niandou a déclaré, dans son intervention, que les ‘’médias contribuent à la construction et à la perpétuation de certaines inégalités sociales basées sur le sexe,  l’âge  et souvent la classe sociale’’.

Dans le processus de production quotidienne d’informations par les médias nigériens, il se trouve malheureusement que les thématiques relatives aux femmes sont faiblement couvertes, en dépit du poids démographique  de celles-ci dans le pays avec près de 52% de la population, selon les statistiques de l’INS, a soutenu la Présidente d’APAC –Niger.

Il s’est agi à travers cette session de formation de ‘’contribuer à créer un environnement médiatique favorable et réceptif à la participation politique des femmes qui est, somme toute, un des objectifs majeurs visés par l’Association APAC-Niger’’, a-t-elle insisté.

En prélude à ces périodes de  consultations générales  qui marquent la vie politique et démocratique du Niger, ’’ONU Femmes et le PNUD se sont engagés aux côtés du gouvernement nigérien pour mettre en place des stratégies afin de relever les défis de la sous représentation des femmes au cours  de ce cycle électoral’’, s’est réjoui Mme Amina Niandou.

Durant deux jours, rappelle-t-on, les participants à l’atelier se sont penchés sur des thématiques liées à l’analyse du contexte de la participation politique des femmes au plan national, la situation de la participation politique des femmes et enjeux, la charte pour l’amélioration de l’image de la femme dans les médias et la convention sur l’équité de Genre dans les médias.

Les participants à l’atelier ont formulé quelques recommandations se rapportant essentiellement au ‘’soutien des femmes candidates aux postes électifs et au recyclage des journalistes  en lien avec la participation  politique des femmes.

Deux ateliers similaires sont prévus pour se tenir  pour le premier les 24 et 25 Octobre à Tahoua et les 28 et 29 Octobre à Dosso pour le second, indique-ton.

SY/AS/ANP-0156 Octobre 2020