Aller au contenu principal

Fin à Tahoua du forum sur la recherche des solutions endogènes pour la stabilisation et la coexistence pacifique entre les communautés

Tahoua, 24 sept (ANP)-Le forum sur la recherche des solutions endogènes pour la stabilisation et la coexistence pacifique entre les communautés dans la région de Tahoua a pris fin, ce vendredi 24 septembre 2021 à Tahoua au terme de trois jours de travaux.

Ce forum qui vise à recueillir les solutions endogènes des communautés des départements d'Abalak, Tchintabaraden, Tassara et Tillia en vue d'apporter des solutions aux différentes menaces qui pèsent sur l'harmonie légendaire du "vivre ensemble" dans le grand espace de l'Azawak, a formulé plusieurs recommandations à l'endroit de l'État et des collectivités territoriales.

Il s'agit entre autres de la création d'une région regroupant les départements d'Abalak, de Tchintabaraden, de Tassara et Tillia pour jeter la base d'un développement du Nord-Tahoua, créer des perspectives économiques aux communautés et renforcer la sécurisation de la Zone et la présence de l'État.

Le forum a également formulé des recommandations à l'endroit des chefs traditionnels et leaders religieux, aux forces de défense et de sécurité (FDS), des communautés (OSC, éleveurs etc), de la justice, au Cadre paix, sécurité et développement de la région de Tahoua, à la CNDH et autres institutions intervenant sur les questions de la paix.

Dans son allocution de clôture, le Commissaire à la CNDH M. Brah Mamadou Ali s'est tout d'abord réjoui d’avoir suivi avec un grand intérêt les travaux du forum de Tahoua qui a pour objectif de rassembler les communautés et discuter des solutions endogènes aux problèmes qui assaillent la coexistence pacifique entre les communautés enfin de leur trouver des solutions endogènes.

‘’Des solutions endogènes cela veut dire des solutions venant de vous-mêmes, compte tenu de tous les défis que vous viviez, qu'il s'agisse des défis sécuritaires, des partages des ressources naturelles et de la justice’’ a-t-il expliqué.

Le Commissaire Brah d'ajouter "Vous vous êtes exprimés librement dans la limite du temps raisonnable, nous avons enregistré l'essentiel de vos préoccupations, et les recommandations qui en découlent seront adressées aux différentes localités afin que chaque acteur collectivement et individuellement joue sa partition’’.

Monsieur Brah Mamadou a également rassuré les participants au forum d'user de tous les moyens pour remonter au plus haut niveau les différentes recommandations avant de préciser que c'est en coordination avec la haute autorité à la consolidation de la paix (HACP), le Médiateur de la République, que ‘’la CNDH examinera les meilleurs moyens pour mettre en place un comité de suivi afin de faire aboutir les recommandations pertinentes et urgentes’’.

‘’En effet, c'est tout de suite qu'il faudrait agir afin d'éviter la dégradation de la situation conflictuelle et sécuritaire’’ a-t-il suggéré.

Le Commissaire de la CNDH a, enfin, adressé ses remerciements aux participants pour leur assiduité et leurs contributions pertinentes tout au long des travaux du forum.

Il a également félicité les représentants de la Médiateur de la République, de la HACP, les rapporteurs, les organisateurs et tous ceux qui se sont mobilisés pour le succès enregistré par le forum.

Notons qu’auparavant, le conseiller juridique du gouvernorat de Tahoua, M. Issa Seidou a pris la parole pour féliciter, lui aussi, les participants au forum pour les résultats auxquels ils sont parvenus.

‘’Toutes vos recommandations sont bonnes et vous avez toutes les ressources pour les faire aboutir’’ a-t-il déclaré avant de soutenir que  ‘’Il y a eu des résolutions envers les autorités coutumières et religieuses pour faire ramener certains compatriotes égarés dans des mouvements armés, et  l'aboutissement de ces résolutions est dans vos mains’’.

TSA/AS/ANP 0163 septembre 2021