Aller au contenu principal

Fin à Niamey des premières compétitions de para-taekwondo, de self-défense et d’attaque-défense

Niamey, 27 sept. (ANP) - Les premières compétitions de para-taekwondo, de self-défense et d’attaque-défense, organisées par la Fédération nigérienne de Taekwondo, ont pris fin ce dimanche 26 septembre 2021 au Palais des Sports de Niamey après deux (2) jours de combats.

Ces phases finales se sont déroulées en présence du Ministre en charge des Sports, M. Sékou Doro, du Manager Programme de Réadaptation Physique CICR/Niger, Mme Elia B. Misa et plusieurs autres invités.

En prenant la parole, M. Sékou Doro a remercié la Fédération Nigérienne de Taekwondo pour la bonne organisation de ces premières compétitions para-taekwondo au Niger.

"Le Taekwondo est une discipline sportive qui a fait parler du Niger à l’échelle internationale et les couleurs du Niger et son hymne nationale ont retenti dans des compétions internationales", a-t-il rappelé, se référant ainsi aux médailles olympiques remportées par des pratiquants nigériens de ce sport dont le jeune Alfaga.

Quant à Mme Elia B. Misa, elle a souligné le caractère inclusif de cechampionnat international qui a bien vu la participation de différents athlètes handicapés physiques. « Je voudrais ici saluer la synergie développée entre la Fédération Nigérienne de Sport pour Personnes Handicapées Physiques (FENISHAP) et la Fédération Nigérienne de Taekwondo pour ce championnat qui constitue pour moi un vecteur d’inclusion et de solidarité », a-t-elle déclaré.

« Le Sport nous a confirmé son rôle primordial dans l’intégration et la réintégration sociales des personnes handicapées », a poursuivi Mme Elia, avant d’expliquer que « le CICR, dans son mandat de protection et d’assistance des personnes victimes de conflit armés, de violences ou de catastrophes naturelles, accompagne les personnes handicapées physiques dans le sport au-delà de la réadaptation physique ».

La Manager Programme de Réadaptation Physique du CICR/Niger a félicité le Mali pour sa participation à ces compétitions para-taekwondo et a sollicité les autres pays à emboîter le pas au Niger et au Mali pour promouvoir le Taekwondo des personnes handicapées physiques.

Aux termes des phases finales des compétions para-taekwondo, M. Salifou Namata a remporté la medaille d’or, Idi Oumarou la médaille d’argent et Boubacar Djibril la médaille de bronze.

Enfin pour les candidats en self-défense, attaque-défense, M. Amadou Boubacar (-30 ans) a occupé la 1ère place, Mme Zainabou S. Waba (-30 ans) est sacrée 2ème, Mohamed Mourtala (-60 ans) 3ème et Mohamed Alfazazi (-50 ans) est l’occupant de la 4e place.

Rappelons que le para-taekwondo est réservé uniquement aux personnes qui ont un handicap physique et le CICR est l’accompagnant principal de cette première édition.

ISA/KPM/ANP- Septembre 2021