Aller au contenu principal

Fête de la Tabaski à Diffa : Les revendeurs de moutons n’ont pas tiré grands profits

Diffa, 24juillet(ANP)-La région de Diffa, comme toutes les autres régions du Niger, a fêté l’AID al adha ou fête du mouton, le mardi 20 juillet 2021,  dans un contexte caractérisé par l’insécurité qui règne depuis des années dans la région.

Ce contexte d’insécurité a fait que les revendeurs de moutons de la région n’ont pas fait de gros profits à cette occasion.

En effet, seules les deux foires organisées par le RESILAC et le PRAPS à l’approche de la fête de tabaski ont permis aux revendeurs d’écouler leurs moutons.

Selon Malam Mamadou un revendeur de moutons au marché à bétail de Diffa, ‘’au début, ce n’est pas vraiment facile car les gens ne venaient pas car les fonctionnaires n’ont pas eu de salaires, et à la fin, nous avons dû casser les prix pour que nous puissions aussi nous débarrasser  des moutons’’.

‘’Vraiment nous remercions ceux qui ont organisé les deux foires, car nous avons beaucoup gagné à travers cette foire parce qu’il y a eu des clients venus des autres villes de la région’’ a-t-il poursuivi.

‘’L’année passée, nous avons vendu plus que cette année et les prix aussi ne sont pas les mêmes car cette année j’ai vu un de nos amis dont le mouton a été demandé à 300.000f, il n’a pas vendu devant moi’’ a déclaré el hadji Sani.

‘’De mon côté, j’ai des moutons de 60 à 150.000 f, mais je n’ai pas tout vendu, il me reste jusqu’à présent’’ a-t-il précisé. 

Ainsi pour la grillade de la viande on constate plusieurs techniques de grillade par le charbon ou par le bois.

Pour un vendeur de charbon de bois ‘’avant, je vendais seulement du bois de 3000 à 6000f qui m’apportait des bénéfices, mais pour cette fois ci, les gens ont préféré le charbon car ils disent que c’est plus facile et rapide,  et je me suis mis à vendre le charbon à 3500f cfa à 4500f cfa le sac, et il me reste que trois sacs de charbon’’.

Abdoulaye, un fonctionnaire, a indiqué avoir acheté ses ‘’moutons avant même le mois de juillet car souvent on constate, quand la fête s’approche, les mouton deviennent chers’’.

‘’Mais, c’est plutôt le contraire car, avec les deux foires organisées, c’est devenu moins cher’’ a déclaré M. Abdoulaye

MAY/AS/ANP 0139 juillet 2021