Aller au contenu principal

Elections générales au Niger : Le Comité des sages appelle toutes les parties à œuvrer pour des élections apaisées

Niamey, 05Déc(ANP)-Le Comité des sages mis en place par la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), a livré ce samedi 05 décembre 2020, un message dans lequel il appelle toutes les parties prenantes à œuvrer pour des élections apaisées au Niger.

A travers ce message lu par le président de la CNDH, également président dudit comité, Pr. Khalid Ikiri , le comité des sages a rappelé que le pays traverse une période difficile caractérisée notamment  par les questions sécuritaires , l'impact de la pandémie de la Covid-19 et des inondations  .

''C'est dans ce contexte que nous cheminons vers un processus électoral partiellement consensuel dont l'issue semble incertaine'' a-t-il fait remarquer.

Le Comité des Sages d'annoncer qu'après avoir rencontré toutes les parties prenantes à savoir le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le président du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), les partis politiques de la majorité et de l'opposition , le Ministre de l'intérieur et à leur demande les Centrales Syndicales représentatives ,‘‘ en appelle à la conscience de tous ,afin que chacun à sa manière contribue directement ou indirectement à la tenue des élections inclusives, transparentes  ,justes et apaisées ’’.

Le comité a, par ailleurs, précisé  que doivent s'investir dans cette noble mission, le Président de la République; l'institution judiciaire, les chefs traditionnels et les leaders religieux, les partis politiques de tous bords  confondus, les centrales syndicales et toutes les corporations, les femmes et jeunes et de manière générale tout citoyen en âge de voter .

Pour rappel, au Niger, les élections locales sont programmées pour le 13 décembre prochain et celles des législatives et présidentielles 1er tour auront lieu le 27 décembre 2020.

C'est la deuxième sortie médiatique du comité des sages pour lancer des appels à l'endroit de toutes les parties prenantes pour des élections apaisées dans le pays.

Le Niger s'apprête à organiser des élections générales fin 2020 et début 2021. Ce sont quelque 7,4 millions de nigériens qui sont appelés six urnes pour élire les futurs dirigeants Communauté, régionaux et nationaux, rappelle-t-on. 

AIO/AS/ANP décembre 2020