Aller au contenu principal

Dosso : Fin de la caravane de plaidoyer sur l’actualisation des cadres juridiques protégeant les femmes et les filles des violences au Niger

Dosso, 10 Sep. (ANP) - C’est par Dosso que s’est achevé, le jeudi 09 septembre 2021, la campagne de plaidoyer sur les enjeux de l’actualisation des cadres juridiques protégeant les femmes et les filles des violences dans le cadre de la mise en œuvre du programme spotlight.

La cérémonie de clôture a été placée sous la présidence du Médiateur de la République Me Ali Sirfi Maîga en présence du secrétaire général du gouvernorat de Dosso, des députés nationaux, du président du conseil régional de Dosso, des autorités administratives et coutumières et de nombreux invités de marque.

La fin des travaux a été sanctionnée par une série de recommandations et une déclaration dite déclaration de Dosso.

Dans le discours de clôture qu’il a prononcé le Médiateur de la République a soutenu que ‘’il est ressorti des déclarations des différentes régions des recommandations importantes comme celles relatives au statut de la femme répudiée, la déscolarisation de la jeune fille, la protection de la femme fonctionnaire, de la femme salariée, l’accès à la terre pour la femme.

Ces rencontres, a souligné le Médiateur de la République, ont permis d'examiner ''le cadre législatif confronté aux réalités vécues des communautés''.     

Les déclarations régionales enregistrées, a indiqué Me Ali Sirfi Maïga, vont permettre d’animer la rencontre au niveau national et qui verra une déclaration dite de Niamey qui sera transformée en déclaration nationale. Cette déclaration sera portée au Président de l’Assemblée nationale par une marche symbolique avec en tête le Médiateur de la République accompagné de femmes, d’hommes, de la société civile, des membres du gouvernement, des leaders communautaires et des élus locaux.

La caravane qui a débuté ses travaux depuis juin 2021, a notifié le Médiateur de la République, a consisté en deux étapes dont la première a concerné Zinder, Maradi, Tahoua et Tillabéri et la seconde a, quant à elle, concerné Diffa, Agadez et Dosso.

Me Ali Sirfi Maïga a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude à tous les participants pour l’accompagnement et leur contribution active qui est ‘’d’un grand intérêt pour animer les débats’’.

 Il a, par la même circonstance, remercié les autorités de la 7ème République pour le soutien constant qu’elles apportent au Médiateur de la République ainsi qu’à l’équipe du PNUD pour son accompagnement et sa présentation, brillante et très instructive, sur le programme spotlight.

Auparavant, le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, M. Assoumana Amadou a, au nom des populations de la région, remercié le Médiateur de la République pour avoir accepté de venir personnellement diriger les travaux de la présente rencontre.

Le secrétaire général du gouvernorat de Dosso a espéré que ‘’toutes les recommandations pertinentes issues de cette rencontre seront acceptées ou verront l’œil du gouvernement pour qu’il puisse honorer à leurs doléances pour permettre à la population nigérienne de profiter de ces grands échanges’’.

M/AS/ANP 082 septembre 2021