Aller au contenu principal

DIFFA : Un projet de budget 2021 de plus de 954 millions francs CFA pour le conseil régional

Diffa, 22 oct (ANP)- La 2ème session  du conseil régional de Diffa a ouvert ses travaux, le mercredi 21 octobre 2020, sous  la présidence  du  Président Monsieur Mairou Malam Ligari,  en  présence   du  Secrétaire  Général  du  Gouvernorat,  du  Secrétaire  Général  du  Conseil  Régional,  des   Conseillers  Régionaux,  des  Directeurs  Régionaux,  des  Partenaires  au  Développement   et   de  plusieurs  autres  invités.

Cette session aura à son agenda l’examen du budget de l’exercice 2021, arrêté en recettes et en dépenses à quelque 954.962.787 F CFA pour un budget  d’Investissement de 588. 637. 515 Frs et un budget  de  Fonctionnement  de l’ordre de 366. 325. 272 Francs CFA.

En ouvrant les travaux de cette session, le Président du conseil régional, Monsieur Mairou Malam   Ligari a constaté qu’au  ‘’moment  où  nous  sommes  réunis  ici, le débordement   des  eaux  de  la  Koumadougou   commence  dans  la  région  avec  des  menaces  sur  les  habitations,  les  aménagements  hydro-agricoles  et  peut  être  même  sur  les  infrastructures  routières  comme  ce  fut  le  cas  l’année  dernière’’.

Il a alors lancé un appel à l’endroit de l’Etat et aux partenaires pour  ‘’venir  en  aide  à  la  population  de  Diffa  afin  de  sauver  les  récoltes  qui  peuvent  l’être,  prévenir   les   inondations  des  villages,  protéger  la  Route  Nationale  N° 1  au  moyen  des   déviations  et  anticiper  sur  les  conséquences  sanitaires  et  économiques  qui  pourraient  subvenir’’.

La  2ème  Session  ordinaire  2O2O,  a-t-il  poursuivi,  s’ouvre  également  dans  un  contexte  national  marqué  par  l’atmosphère  de  précampagne  électorale  qui  descend  jusque  dans  nos  villages  et  hameaux. 

‘’J’exhorte  donc,  tous  les  acteurs  politiques  locaux  et  toutes  les  couches  sociales  à  s’investir  pour  des  élections  apaisées, libres  et  démocratiques,  telles  que  voulues  par nos  plus  hautes  autorités’’ a-t-il laissé entendre.

En  abordant la question de l’examen du budget 2021, le Président du conseil régional a fait remarquer  que  ‘’les  recettes  propres  de  la  Région  ne  représentent  que  5%,  la  dotation  de  l’Etat  aux  Collectivités  Territoriales  est  de  18%  de  nos  prévisions  en  2O21. Les  impôts   rétrocédés   à  l’Etat  dont  l’assiette  est  très  faible  dans  notre  région  sont  estimés  ici  à  9%  sur la  base  des  recettes  de  l’année  2O2O’’.

Il a, par ailleurs,  annoncé des  recettes provenant de certains  partenaires  directement  ou  indirectement  à  l’Agence  Nationale  du  Financement  des   Collectivités  Territoriales  (ANFICT), et qui sont   estimées   à  33%. 

En  somme, a-t-il fait savoir, ‘’les  redevances  pétrolières  constituent  nos  principales  ressources ,  elles  sont  de  32%  de  nos  recettes  prévues  pour  l’année  2O21’’.

En  conclusion, le Président du conseil régional a  noté  que  la  présente  session  consacre  ‘’la  dernière  session  budgétaire  de  notre  Exécutif  après  1O  années  de  service  public  au  profit  de  la  région  Collectivité  Territoriale,  dont  nous  sommes  les  pionniers’’.

 Notons qu’auparavant le Secrétaire  Général  du  Gouvernorat, Monsieur Yahaya Godi a pris la parole saluer la  forte  mobilisation  des  acteurs  et dire toute  ‘’l’importance  de  la  présente   session  qui  aura  à  examiner   en  toute  sérénité  les  questions  budgétaires’’ .

Rappelons que le mandat de ces conseils arrive à terme le 13 décembre 2020 avec l’élection de nouveaux élus locaux.

MAD/AS/ANP 0157 octobre 2020