Aller au contenu principal

Décès de l’ancien Président Tandja Mamadou : Le Président Issoufou Mahamadou rend un dernier hommage à l’illustre disparu

Niamey, 26 Nov (ANP)-Le Président de la République du Niger, M. Issoufou Mahamadou a rendu un dernier hommage, à travers une grande cérémonie funèbre, ce jeudi 26 novembre 2020, à l’ancien Président de la République Tandja Mamadou, décédé ce 24 mardi novembre 2020 à Niamey.

 Cette cérémonie a été marquée notamment par la levée officielle du corps du défunt, les hommages militaires rendus à l’honneur de l’illustre disparu et l’inclinaison du Président de la République Issoufou Mahamadou devant le corps du défunt.

Dans une oraison funèbre, l’ancien Premier Ministre Maman Oumarou a salué la mémoire d’un patriote ayant eu ‘’une carrière tour à tour militaire, administrative, diplomatique et politique (…) à tout point de vue bien remplie et menée au service exclusif du Niger et des Nigériens’’.

‘’A ton pays, ton cher pays Niger, tu as tout donné, y compris de ta personne, convaincu que ta mission est justement d’être au service de ce peuple, notamment de son monde rural, des femmes et de la jeunesse’’ a déclaré l’ancien premier ministre.

 L'ancien président Tandja, Colonel à la retraite, 82 ans, avait dirigé le pays de 1999 à 2010, rappelle-t-on.

 Il a occupé d’importantes fonctions tout au long de son parcours militaire, administratif et politique. Il fut notamment Préfet avec rang de Ministre à Maradi et à Tahoua, Ministre de l’Intérieur à deux reprises et Ambassadeur, avec rang de Ministre, du Niger au Nigéria.

Les plus hautes autorités civiles et militaires du Niger dont le 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale, M. Iro Sani, les Présidents des Institutions, les anciens Chefs de l’Etat SEM Mahamane Ousmane et le Général Salou Djibo, les membres du Gouvernement, les députés nationaux, le Gouverneur de la Région de Niamey, les membres du Corps diplomatique accrédités au Niger, les responsables des partis politiques ainsi que les membres de la famille, les amis et compagnons d’armes de l’illustre disparu, ont assisté à la levée du corps.

Après la fatiah dite par le Président de l’Association Islamique du Niger Cheick Djibril Karanta, le Chef de l’Etat s’est incliné devant le corps, et a dit une fatiah avant de présenter ses condoléances à la famille de l’illustre disparu.

Un deuil national de trois jours est observé sur toute l’étendue du territoire national, depuis l’annonce officielle du décès de SEM Tandja Mamadou, mardi soir.

A la fin de la cérémonie funèbre, le corps de l’ancien président a été acheminé à l’aéroport international Diori Hamani de Niamey pour être transporté à Mainé Sorao, localité natale de Feu Tandja Mamadou, située dans la région de Diffa, où l’enterrement est prévu ce jeudi dans l’après-midi.

Né en 1938 à Maïné Soroa, région de Diffa, Tandja Mamadou, officier des forces armées nigériennes et membre du conseil militaire suprême (CMS) à la retraite, a été président du mouvement national pour la société de développement (MNSD Nassara), parti politique qui le porta au pouvoir le 22 décembre 1999. Après 10 ans passés à la tête du pays, soit deux mandats constitutionnels, et après un coup d’Etat militaire perpétré le 18 février 2010 contre son régime qui voulait d’une rallonge de son mandat finissant, l’ancien Président Tandja Mamadou a également pris sa retraite politique et vivait dans un quartier périphérique de la ville de Niamey jusqu’à ce mardi 24 novembre où il a été rappelé à Dieu.  

MSB/AS/ANP-0147 Novembre 2020