Aller au contenu principal

Célébration à Diffa de la journée internationale de la jeune fille

Diffa, 17 oct (ANP)- Le  Camp  des  Réfugiés  d’AWARIDI  a  servi  de  cadre le vendredi 16 octobre dernier  à  la  célébration  de  la journée internationale de la jeune fille à Diffa sous la présence du secrétaire général du gouvernorat, Monsieur Yahaya Godi.

La célébration de cette journée,  placée  sous  la  présidence  du  Secrétaire  Général  du  Gouvernorat,  a vu la participation de  la  Directrice  Régionale  de  la  Promotion  de  la  Femme et  de  la  Protection  de  l’Enfant,  Mme Hassane Tchima, du  Directeur  Régional  de  la  Santé  Publique,  des  partenaires  au  développement,  des  membres  des  Organisations  Féminines,  des  représentants  des  Structures   des  Jeunes  et  de  plusieurs  autres  invités.

Prenant  la  parole à cette occasion, Monsieur Yahaya Godi a  déclaré que  ‘’l’ édition  2O2O  est  placée  sous  le  thème : «Ma Voix, l’égalité pour notre avenir», qui entre  dans  ‘’la  logique  de  la  promotion  du  leadership  des  filles  en  vue  de  se  faire  entendre  pour  que  leurs  droits  soient  respectés’’.

Au  Niger,  a-t-il  poursuivi,  beaucoup  d’efforts  ont  été  fournis  et  continuent  d’en  être   pour  la  promotion  des  droits  des  enfants  en  général  et  des  filles  en  particulier.

Ainsi a-t- Il  rappelé que parmi ces efforts figurent la mise  en  place  des  Plateformes  Multifonctionnelles  dans  plusieurs  villages  en tant  qu’outil  d’autonomisation  des  femmes  et  des  filles,  des  Espaces  Sûrs  pour  le  renforcement  de  capacités  des  filles  à  travers  l’initiative  ILLIMINI  dans  les  huit  (O8)  régions   du  Pays, l’adoption  du Décret  du  O5  Décembre  2O17  portant  sur  la  protection,  le  soutien  et  l’accompagnement  de  la  Jeune  Fille  en  cours  de  scolarité,  et l’adoption de la  Stratégie  Nationale  de  l’Education  et  de  la  Formation  des  Filles  et  des  Femmes  au   Niger.

Il a, enfin, tenu à remercier  tous  les  partenaires  Techniques  et  Financiers,  ainsi  que les  organisations  de  la  Société  Civile  pour  leurs  contributions  multiples  et  multiformes  et  pour  les  efforts  déployés  afin  de  faire  de  la  promotion  de  la  femme  en  général  et  de  la  promotion  des   droits  des  Filles  en  particulier,  une  réalité.

Quant à la Directrice  Régionale  de  la  Promotion  de  la  Femme, et  de  la  Protection  de  l’Enfant, Mme Hassane Tchima  a  pris la parole pour souhaiter   la  chaleureuse  bienvenue  aux  participants  avant  de  rappeler  l’importance  de  cette  journée. 

 ‘’La  Journée  Internationale  de  la  Jeune  Fille  a  été  instituée  par  l’Assemblée   Générale  des  Nations  Unies  le  19  Décembre  2O11,  suite  à  l’adoption  de  la  résolution  66/17O.  Elle est   le  fruit  d’un  plaidoyer  mondial  mené par  l’ONG  Plan  International,  afin  de  rappeler  les  défis  auxquels  font  face  les  filles  dans  les  Pays  en  développement  pour  une  plus  grande  attention’’ a-t-elle laissé entendre.

Mme Hassane a conclu en notant que ‘’il  est  indéniable  que  les  partenaires  et  toutes  les  parties  prenantes  se  mobilisent  pour  doter  les  filles  de  capacités,  des  connaissances  et  d’espaces  leur  permettant  d’exprimer  leurs  passions  et  leurs  préoccupations‘’.

MAD/AS/ANP  octobre 2020