Aller au contenu principal

Atelier de concertation multi-acteurs sur le système alimentaire à Tillabéri

Tillabéri, 17 Mars (ANP)-Le Gouverneur de la région de Tillabéri M. Diori Dourahamane a présidé ce mardi 15 mars 2022, dans la salle de réunion du gouvernorat de la région, un atelier de concertation multi-acteurs  sur le thème, ‘’Construire un système alimentaire durable et sensible à la nutrition qui met durablement les nigériens à l’abri de la faim et de la malnutrition et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et à l’amélioration de leurs revenus’’.

L’objectif visé à travers cet atelier est d’engager les différentes parties prenantes, gouvernement, partenaires au développement et producteurs de la région de Tillabéri afin d’actionner les principaux leviers vers les systèmes alimentaires durables diversifiés, sains, équitables et protecteurs de l’environnement.

« Pour accélérer la transformation de ces systèmes alimentaires à l’horizon 2030, le Niger a opté de construire sur l’existant en faisant converger tous ses efforts dans le cadre de la stratégie de l’initiative 3N(les Nigériens Nourrissent les Nigériens) et de ses plans quinquennaux », a notifié le Gouverneur de la région, M. Diori Dourahamane.

« La réussite de ces transformations pour une alimentation saine au Niger nécessitera une mobilisation de recettes foncières conséquentes tant publiques que des partenaires techniques et financiers, cette réussite nécessitera aussi la participation  cette nécessitera aussi la participation de coalitions diverses en vue de mettre en œuvre des investissements encore plus nombreux mais mieux ciblés et de meilleure qualité ».

 Le Conseiller Technique du Haut-Commissaire à l’Initiative  3N, M. Boukari Abdou Razac, « l’évaluation faite de l’initiative 3N a montré qu’il y a encore des insuffisances sur le plan nutritionnel sur lesquels l’Etat et ses partenaires doivent mettre le paquet d’où cette notion de système holistique de voir les systèmes alimentaires dans leur intégralité ».

Aussi, c’est une démarche internationale à laquelle le Niger a souscrit et dont  le Président de la République Bazoum Mohamed a nommé le Haut-commissaire à l’Initiative 3N comme étant  le Coordonnateur national de cette stratégie-là.

« Plusieurs sommets de haut niveau ont eu lieu et qui ont permis au Niger d’avoir ces engagements, de tracer les sept voies qui permettront  de mieux réussir notre transformation agricole, notre transformation en matière de transformation de produits agricoles pour assurer le bien-être de la population nigérienne » a-t-il indiqué.

« Ceci a fait l’objet des documents qui ont été produits à l’échelle nationale et dont nous sommes  là pour internaliser ces documents » poursuit le Conseiller technique.

Durant deux jours, les participants à cet atelier ont suivi une communication du conseiller technique,  sur la feuille de route que le gouvernement a adopté sur le système alimentaire intitulé ‘’Construire un système alimentaire durable et sensible à la nutrition qui met durablement les nigériennes et les nigériens à l’abri de la faim et de la malnutrition et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et à l’amélioration de leurs revenus’’.

MTM/SML/ANP/ 097/ Mars 2022