Aller au contenu principal

Agadez : le gouverneur de la région préside la cérémonie officielle de la Commémoration du 20e   anniversaire de la campagne de collecte sang

NIAMEY, 9 août (ANP) - Les besoins annuels de sang dans la région  sont estimés à 10.472 poches pour un stock de sécurité de 5.637 poches déclare le gouverneur d’Agadez, Magagi Maman Dada, lorsqu’il présidait la cérémonie officielle de la commémoration du 20e anniversaire de la campagne de collecte de sang, organisée par l’ONG Tchémaya.

 .Dans le discours   qu’il a prononcé à l’occasion du lancement  de cette  campagne, le gouverneur de la région  a, au nom de la population et en son nom propre adressé ses remerciements et sa profonde gratitude à l’ONG Tchémaya pour avoir bien voulu délocalisé son anniversaire au profit de la région Agadez en collaboration avec l’association culturelle ‘’Galgadi  Matassa’’.

Les plus hautes autorités de notre pays, a indiqué le gouverneur d'Agadez, sont préoccupées de tout ce qui touche à la santé, au bien- être, à  la sécurité et à la qualité de la vie   des populations nigériennes. Le sang est un élément vital, a précisé le gouverneur de la région d’Agadez et c’est pourquoi la disponibilité des poches de sang  dans les formations sanitaires est essentielle pour assurer la sécurité des autres interventions dans le domaine de la santé.

La région d’Agadez au-delà des groupes vulnérables que sont  les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5ans est une région qui de par ses activités économiques, regorge  plusieurs facteurs de risques, de violence et d’accidents pouvant justifier l’apport urgent de sang. Selon le rapport des services de santé, les besoins annuels de sang  sont estimés à 10.472 poches pour un stock de sécurité de 5.637 poches. Les populations doivent suivre l’exemple des Forces de Défense et de Sécurité qui pour le moment sont les principaux fournisseurs des banques du sang au Niger.

Selon l’ambassadrice du don de sang Mme Fatoumatou Tilly Gaoh,  depuis Gaya en 2019 et avec la pandémie du covid 19, l’ONG Tchémaya avait suspendu l’organisation de ces événements commémoratifs. Cette organisation   s’est fixée comme objectif de mobiliser tous les segments de la société afin de permettre aux services de santé de disposer en permanence de poches de sang suffisantes pour faire face aux demandes  des formations sanitaires.

 Mme Fatoumatou Tilly Gaoh  a rassuré le gouverneur de la région du serment de son ONG de ne ménager ni son temps, encore moins son intelligence pour accompagner les efforts des autorités régionales pour la réduction de la mortalité liée au manque de sang  dans la région d’Agadez.

En effet le manque de sang dans les formations sanitaires peut engendrer des souffrances et des morts qui pourraient être évités par la volonté de tout un chacun. De sa création en 1998 à décembre 2021, l’ONG Tchémayo  a fidélisé 19.215 donneurs volontaires de don du sang, ce qui constitue une contribution significative  aux efforts du ministère de la santé publique dans la collecte du sang.

Pour le président du conseil municipal de la commune d'Agadez, M. Abdourahamane Tourawa, la ville d’Agadez est un important carrefour où se retrouvent des migrants en provenance de plusieurs pays africains et même de certaines localités du pays. Ce qui en cas d’urgence, de maladie ou d’accidents le Centre régional de Transfusion sanguine  sollicite de volontaires pour avoir le précieux liquide qui permettra de sauver des vies d’où la nécessité de sensibiliser davantage les populations à faire le geste au profit de ceux qui sont dans les besoins.

AH/SML/ANP/055/Août 2022