Zinder : mission de la Représentante de l’UNICEF axée sur les questions sociales

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le jeu, 20/09/2018 - 16:41
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder, 20  Sept(ANP) - La Représentante de l’UNICEF au Niger,Mme  Félicité Tchinbindat.a effectué  les 17 et 18 septembre une mission  à Zinder axée sur la scolarisation des filles, l’insertion des jeunes et l’accès aux services sociaux de base.
Au cours d’un entretien avec le gouverneur de la région, la responsable  de l’UNICEF  a déclaré que  l’éducation notamment la scolarisation de la jeune fille,les mariages des enfants qui constituent des  obstacles au développement  et l’insertion de la jeunesse dont plus de la moitié  à Zinder a  moins de 18 ans sont au centre des préoccupations de son institution.
Au sujet de la jeunesse, l’UNICEF en collaboration avec  le Cabinet du Premier Ministre avait entrepris une étude  sur les jeunes  dans l’optique d’assurer leur réinsertion sociale à travers les Centres de formation aux métiers, de leur offrir l’occasion de s’exprimer  afin qu’ils viennent  à changer de vision, a-t-elle  dit , ajoutant que  L’UNICEF  sera toujours présent  pour faire avancer l’agenda des jeunes, en termes d’investissement, de dialogue et de coordination.
Le Gouverneur de Zinder,M. Issa Moussa a fait observer que  si les ‘’ indicateurs liés à l’IDH n’évoluent ,cela est imputable aux mariages précoces et à la fécondité  qui a atteint au Niger son point culminant.  Selon le dernier rapport sur l’IDH, le Niger est classé dernier sur 189 pays.
Il a loué les efforts de l’UNICEF qui organise des rencontres d’échanges avec les chefs traditionnels et les chefs religieux  pour débattre de certains concepts qui entravent la scolarisation de la jeune fille où des progrès importants ont été enregistrés pour faire avancer les choses.
Le taux de scolarisation de la jeune fille dans la région de Zinder a-t-il dit est de 32%.
Le Président de la république attache une importance capitale à la scolarisation de la jeune fille et à la formation professionnelle des jeunes et au traitement d’urgence sur la question cruciale  de la fécondité.
Il a adressé ses vifs remerciements à l’UNICEF  pour ses appuis conséquents en faveurs des secteurs de la santé,de l’éducation et  appelé  la représentante à poursuivre le plaidoyer en faveur de la jeunesse pour diminuer d’intensité aux violences en milieu jeune à Zinder.
La Représentante de l’UNICEFa remis au Gouverneur de Zinder un lot de produits destiné aux communautés de base de la région pour désinfecter les eaux boueuses.
Le Gouverneur de Zinder Issa Moussa a salué ce geste hautement humanitaire de l’UNICEF  aux populations des profondeurs de la région  qui s’adonnent en majorité  à  la consommation des eaux de surface. 
Au cours de sa mission, la Représentante de l’UNICEF   s’est rendue  au Palais du Damagaram pour un entretien  avec le sultan Aboubacar Sanda Oumarou centré sur le partenariat ‘’efficace qui lie la Chefferie traditionnelle à l’UNICEF’’.
Elle  a abordé trois  questions relatives à la scolarisation de la jeune fille, à la jeunesse et aux mariages des enfants et sollicité l’appui de la chefferie traditionnelle et des leaders religieux pour sensibiliser les communautés de base afin que des progrès significatifs puissent être atteints au cours des prochaines années.
Elle s’est déclarée satisfaite des résultats atteints par rapport au taux de scolarisation,  aux  différentes formes de violences en milieu jeune et aux mariages précoces des enfants.
‘’Nous avons avec l’appui de L’UNICEF entrepris une vaste campagne de sensibilisation qui a largement  porté ses fruits sur la scolarisation de la jeune fille et les mariages des enfants., a témoigné le sultan de Zinder.
Les Chefs de villages et de tribus sous l’impulsion du Sultan et des Chefs de cantons ont été mis à contribution pour éclairer les communautés de base sur ces délicates questions et les résultats obtenus ont répondu à la satisfaction générale car le taux de scolarisation qui était il y a une dizaine d’années à 12% a atteint après cette grande mobilisation à 26% qui a duré neuf mois, a-t-il rapporté..
La mission a visité le Centre de formation des jeunes victimes des violences des jeunes des Palais, installé dans l’enceinte de l’Arène des jeux traditionnels où un effectif de 115 apprenantes  sont inscrites dans les filières  couture, tricotage,  broderie,  AGR et alphabétisation.
Ce Centre a été crée  en 2012 par une jeune pour soutenir les jeunes filles rescapées des violences sous toutes ses formes des jeunes délinquants des palais et des jeunes filles orphelines  âgées de 14 à 18 ans et de jeunes femmes divorcées dont l’âge oscille entre 14 à 25 ans.
La responsable de ce Centre a réussi l’année dernière à réinscrire trente jeunes collégiennes qui ont eu à abandonner les cours de 6è et 4è.
Les jeunes filles qui s’inscrivent librement au centre sont tenues de verser la somme de 22.000 FCFA par an .
Il a  bénéficié au cours des cinq dernières années de l’appui de l’UNICEF pour son émergence.
La Représentante s’est entretenue avec les apprenantes pour connaitre leurs ambitions après la fin de la formation.
Mme Félicité Tchinbindat s’est rendue ensuite au Conseil Régional de Zinder où elle s’est entretenue avec le 1er Vice –Président au sujet de l’appui de son institution à  la décentralisation.
La mission de l’UNICEF a ensuite rencontré les cadres techniques régionaux dont les directions bénéficient du soutien de l’UNICEF.Il s’agit des directeurs  régionaux de  la jeunesse,de la Formation professionnelle et technique, de la Promotion de la Femme et de la protection de l’Enfant,de la Statistique,de l’Hydraulique et du Plan et de l’Initiative 3N.
L’UNICEF  est un ‘’partenaire du gouvernement qui accorde son appui en fonction de ses pour promouvoir le développement économique et social. Son institution  n’a pas pour ambition de se substituer à l’Etat mais plutôt de renforcer le système, a expliqué la représentante devant les cadres régionaux.
Elle a évoqué les différents appuis que son organisation accorde aux services sociaux de base pour soutenir les communautés à connaitre un certain  niveau de croissance dans les domaines de l’éducation,de la santé de la décentralisation etc…
Les cadres régionaux ont entretenu la Représentante d el’UNICEF au Niger sur des questions relatives à l’appui de son institution aux services techniques de l’Etat,la formation des jeunes et l’attribution des kits aux apprenants en fin de cycle,le renforcement des capacités des élus locaux  sur le concept de la décentralisation ,la lenteur excessive dans le traitement des dossiers de requêtes par le Sous-Bureau UNICEF de Maradi  et sur l’évaluation des Communes de convergence appuyées par l’UNICEF depuis quatre années.
Mme Félicité Tchinbindat a enfin tenu une séance de travail avec les organisations du Système des Nations Unies basées à Zinder avec comme axe central des discussions  les réformes profondes entreprises par les Nations Unies à partir de 2019 qui toucheront à la fois les coordinations et les équipes.
SY/CA/ANP- 0071 Septembre 2018

ANP HONEY POT